/news/coronavirus
Navigation

Impossible de climatiser tous les CHSLD cet été, selon des experts

Joël Grenier, président de MC Ventilation
Photo Agence QMI, MARIO BEAUREGARD Joël Grenier, président de MC Ventilation

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault rêve en couleurs s'il croit pouvoir climatiser tous les CHSLD de la province cet été, estiment neuf experts en climatisation que nous avons consultés. 

«C’est sûr, sûr, sûr que c’est pas plausible de mettre de la climatisation dans tous les CHSLD pour l’été», lance Pierre Richard, ingénieur en mécanique de bâtiment, qui cumule 30 ans d’expérience en climatisation.

Québec a sommé cette semaine les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) de déposer avant le 1er juin leur plan pour climatiser les CHSLD de la province en vue de la saison chaude.

Alors qu'on se remet à peine de la première canicule de 2020, des experts du secteur de la climatisation jugent toutefois que la seule option plausible pour entrer dans les temps est d’utiliser des systèmes coûteux et non permanents qui ne permettront pas de filtrer l’air des établissements.

La pénurie de main-d'œuvre et les effets de la crise de la COVID-19 risquent d'allonger les délais de livraison et d'installation des systèmes de climatisation, préviennent-ils.

«On était en pénurie de main-d’œuvre avant la COVID, avant la canicule et avant que tout le monde préfère profiter de la PCU», dit Daniel Prévost, président de Climatisation MixAir. «Je n’ai jamais eu autant de demandes en 22 ans de carrière, dans le résidentiel, comme dans le commercial.»

Tous ses employés sont déjà mobilisés pour les trois prochaines semaines, et la liste d’attente continue de se garnir.

«Même si on recevait tout ce qu’il faut avant l’été, on n’aurait même pas de gars pour tout installer», affirme pour sa part Joël Grenier, président de MC Ventilation.

Délais de livraison

Alors qu’il est minuit moins une pour installer tous ces climatiseurs, le seul système qui semble pouvoir fonctionner à temps est une machine en location qui pousse de l’air froid dans les corridors. Sinon, des climatiseurs muraux alimentés par des panneaux électriques installés à l’extérieur des CHSLD pourraient fonctionner si on en trouve suffisamment, mais il faudra les alimenter avec des systèmes d’appoint. «Mettre une génératrice dans un stationnement, on fait juste ça en cas d’extrême urgence», précise Joël Grenier.

«Il faut normalement compter de cinq à six semaines pour les livraisons en temps normal. Avec la COVID-19, on ne sait même pas si ces délais vont rester les mêmes», ajoute-t-il.

Tous les experts croient d’ailleurs que des systèmes centraux plus durables, plus hygiéniques et moins coûteux à long terme doivent être préconisés par Québec dans les CHSLD. «Parce qu’il faut aller trop vite actuellement, on va finir par faire n’importe quoi», estime le président de Ventilation Jean Roy, Philippe Belleville.