/sports/hockey
Navigation

L’âge ne sera pas un facteur, selon Parise

L’âge ne sera pas un facteur, selon Parise
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si la Ligue nationale de hockey (LNH) reprend ses activités cette saison, le Wild du Minnesota sera opposé aux Canucks de Vancouver lors de la ronde qualificative des séries éliminatoires.

Ces deux formations diffèrent à plusieurs égards. C’est notamment le cas concernant l’âge de leurs joueurs.

En effet, la moyenne d’âge chez les patineurs du Wild est d’environ 30 ans, tandis que chez les Canucks, la moyenne est plutôt de 27 ans.

Plusieurs experts estiment que les jeunes équipes seront avantagées lors de ces séries éliminatoires particulières, mais l’attaquant du Wild Zach Parise ne croit pas que ce sera un facteur.

«Je ne vois pas l’âge faire une grande différence, a-t-il dit lors d’un entretien au réseau TSN. Tout le monde fait ses expériences, car personne ne sait vraiment quand nous allons reprendre. Peu importe l’âge, ça va dépendre de la préparation.»

«Même si nous avons des joueurs plus âgés, la pause est arrivée à un bon moment et nous a permis de nous reposer», a ajouté le vétéran de 35 ans.

Des styles différents

Il n’y a pas seulement l’âge qui éloigne les deux clubs, mais également le style de jeu.

Les Canucks forment une équipe axée sur l’offensive, alors que le Wild est très efficace dans son territoire.

«Nous voulons jouer avec nos forces et essayer d’exploiter les faiblesses des autres gars, a exprimé Parise. Nous sommes connus pour être une très bonne équipe défensive. C’est quelque chose à laquelle nous devrons accorder une grande attention, surtout contre ces gars qui sont très créatifs offensivement (...) Nous devrons nous assurer de jouer selon notre structure dans la zone défensive.»