/weekend
Navigation

Patrice Godin: l’amour des personnages ni noirs ni blancs

Patrice Godin
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

En attendant que les tournages puissent reprendre, l’acteur Patrice Godin en a profité pour écrire la suite de Sauvage, baby, mais aussi pour lire. On a voulu savoir quoi.  

On a souvent entendu dire que vous étiez un grand lecteur. Du coup, auriez-vous quelques suggestions de romans susceptibles de plaire à peu près tout le monde ?   

  • My Absolute Darling (titre anglais, mais le roman est traduit) de Gabriel Tallent. Mon coup de cœur en 2019. Ça raconte l’histoire de Turtle, une jeune fille de 14 ans qui vit seule avec son père possessif sur la côte ouest des États-Unis. C’est un roman que j’aurais aimé écrire.  
Patrice Godin
Photo courtoisie
  • Pour qui sonne le glas d’Ernest Hemingway. Un classique de la littérature américaine qui a pour sujet la guerre civile espagnole. 
  • « Oh... » et À l’aube, de Philippe Djian. Les premiers romans de Philippe Djian ont eu une importance capitale pour moi à la fin des années 1980. J’ai beaucoup moins aimé sa production au courant des années 1990, mais certains de ses derniers romans m’ont beaucoup plu. Ces deux-là en font partie.  
Patrice Godin
Photo courtoisie
  • Légendes d’automne de Jim Harrison. Un recueil de trois (longues) nouvelles de cet écrivain américain que j’affectionne beaucoup.  
Patrice Godin
Photo courtoisie

Depuis le début du confinement, qu’avez-vous lu d’intéressant ?  

Comme je travaille à l’écriture de la suite de Sauvage, baby, je lis surtout des livres qui ont un rapport avec les Forces spéciales. Souvent en anglais : The Right Kind of Crazy de Clint Emerson ou encore 13 Hours de Mitchell Zuckoff, sur l’attentat contre le consulat américain à Benghazi en 2012. Quand j’écris, je bouquine, je suis moins porté à lire des romans. Là, pour l’émission Plus on est de fous, plus on lit ! sur les ondes de la radio de Radio-Canada, j’ai commencé à lire Don Quichotte de Cervantes. Un défi. 

Patrice Godin
Photo courtoisie

Est-ce que vous en avez profité pour lire un livre que vous remettiez sans cesse à plus tard ? 

On peut dire que Don Quichotte entre dans cette veine. Je ne crois pas que je l’aurais lu si on ne m’en avait pas fait la demande. 

Vous pourriez maintenant nous parler de l’un de vos récents coups de cœur ?  

M Train de Patti Smith. Ce n’est pas un roman, ce n’est pas un recueil de poésie, ce n’est pas un recueil de nouvelles, c’est un peu tout ça ! Patti Smith y parle entre autres de sa vie, de ses voyages, d’art, de Genet, de Rimbaud et de Mishima.  

Patrice Godin
Photo courtoisie

Je n’ai pas encore lu Idaho d’Emily Ruskovich, mais j’ai hâte de le faire. J’ai acheté ça après avoir lu My Absolute Darling. C’est l’histoire d’un père qui va passer deux jours à la montagne avec sa femme et ses deux enfants et qui va traverser quelque chose de terrible. Quelques années plus tard, sa nouvelle femme va ensuite essayer de comprendre ce qui est arrivé ce jour-là...  

Est-ce que vous auriez quelques suggestions de romans noirs en tête ? 

Patrice Godin
Photo courtoisie

Ceux de Michael Connelly. J’ai lu une bonne quantité de ses romans avec l’enquêteur Harry Bosch et j’en recommande plusieurs : Les égouts de Los Angeles, La blonde en béton, Le dernier coyote, Wonderland Avenue, Lumière morte... Dans un autre genre, la série Millénium est bien, surtout les deux premiers tomes de Stieg Larsson. J’aime aussi les romans de Don Winslow : Savages, Corruption, La griffe du chien, Cartel, etc. J’ai un faible pour ses personnages, qui ne sont ni noirs ni blancs. Ils ont ce tiraillement intérieur entre le bien et le mal que je trouve fascinant.   

Patrice Godin
Photo courtoisie

Quel titre avez-vous le plus souvent recommandé au cours de votre vie ?  

37° 2 le matin de Philippe Djian. Ce roman est celui qui m’a vraiment donné la passion de la lecture et aussi le désir de devenir écrivain. Probablement le roman que j’ai lu le plus souvent dans ma vie... 

Patrice Godin
Photo courtoisie

Quel a été le dernier livre que vous vous êtes procuré en librairie ?  

Indian Creek de Pete Fromm, que je n’ai pas encore lu et qui attend sagement.  

Et celui que vous souhaiteriez acheter sous peu ? 

La route de Cormac McCarthy. J’ai perdu la copie que j’avais alors que je n’avais pas fini de la lire. Il arrive des fois que je sois obligé de mettre de très bons livres de côté parce qu’il y a un tournage et parce que je n’ai plus le temps de lire...