/news/coronavirus
Navigation

Annonce confuse concernant la réouverture des modules de jeux

La Santé publique a donné son feu vert, mais ce sont les villes qui décident

GEN-COVID-19
Photo Agence QMI, Joël Lemay Benjamin Hébert, 5 ans, le fils de Marie-Pier Bélanger, a enfin pu profiter samedi des modules de jeux du parc Monseigneur-J.-A.-Richard, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Des enfants et leurs parents se sont rués sur les modules de jeux des parcs samedi après une annonce confuse du gouvernement qui autorisait leur réouverture.

• À lire aussi: Plus de 6 millions de cas confirmés dans le monde

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

En effet, la Santé publique a annoncé samedi dans un communiqué qu’elle autorisait « aujourd’hui » la réouverture des piscines publiques ainsi que des modules de jeux « dans toutes les régions du Québec », sans toutefois préciser que la décision finale revenait à chaque municipalité. 

« Une piscine publique, dans un parc de Montréal, ça relève de Montréal. Ils peuvent décider de l’ouvrir demain, mercredi, dans une semaine, mais nous, on ne fait qu’une recommandation positive, explique Alexandre Lahaie, directeur des communications au Cabinet de la ministre de la Santé et des Services sociaux. Il faut juste nuancer. Ceux qui veulent ouvrir à compter de maintenant le peuvent. »

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Purell et lingettes

Or, dès l’annonce du gouvernement qui semblait donner le feu vert aux villes pour leur réouverture, des familles se sont précipitées vers les modules de jeux. 

« Nous, on n’a pas niaisé avec le puck », dit une femme accompagnée de son petit-fils, qui a entrepris de retirer elle-même les rubans jaunes entourant les modules au parc Campbell-Ouest, dans l’arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal.

Pour elle, le message lancé samedi par le gouvernement laissait clairement entendre que tout devait rouvrir le jour même.

« Ça me rend émotive de les voir de même. J’ai l’impression de les voir revivre un peu », dit Catherine Hubert, 38 ans, en regardant sa fille et d’autres enfants s’amuser au parc Monseigneur-J.A-Richard, dans le quartier montréalais Verdun.

À cet endroit, les jeux d’eaux étaient déjà en marche et près d’une dizaine de petits en maillot y faisaient des saucettes, samedi.

Et s’il faut nettoyer la balançoire avant d’autoriser son fils à y monter, pas de problème, explique Marie-Pier Bélanger, 30 ans. 

« On a notre arsenal : nos lingettes, notre Purell », énumère-t-elle.

À Montréal, les arrondissements ont commencé samedi la réouverture des modules de jeux, qui devraient se poursuivre graduellement. Des affiches seront installées pour rappeler les règles de santé publique.

Les arrondissements pourront ouvrir une piscine publique à compter du 20 juin, ce qui est dans la norme habituelle de la métropole, souligne la Ville de Montréal.