/weekend
Navigation

Jouer ensemble, contre le jeu!

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques années, on a assisté à l’émergence des jeux de société coopératifs et semi-coopératifs où les joueurs s’allient pour l’emporter plutôt que de s’affronter.

Dans cette catégorie, le très connu Pandémie a fait école et tracé la voie pour les autres.

Le thème de celui-ci est tellement actuel qu’il a refait surface au sommet du palmarès des ventes et qu’il est même difficile à trouver dans certaines boutiques.

Comme il est archiconnu, nous allons plutôt vous proposer d’autres options peut-être un peu moins connues, mais tout aussi géniales qui vont intéresser un large public. Et ne vous laissez pas berner, même si tous les titres sont anglais, les jeux sont dans la langue de Molière.

Chronicles of Crime

Photo courtoisie

  • 1-4 joueurs
  • 12 ans +
  • 60-90 minutes

Il s’agit d’un jeu qui trace une nouvelle voie puisqu’il est axé autour d’une application. Dans Chronicles of Crime, vous êtes des enquêteurs chargés d’élucider divers crimes.

Il faut d’abord souligner que le jeu se prend en main en un rien de temps, le livret de règles est en fait un feuillet qui explique les grandes lignes de l’expérience, mais l’apprentissage passe par une enquête d’introduction qui est en fait un tutoriel.

Ainsi, grâce à une application, vous allez avoir accès à la scène de crime et tous les joueurs pourront l’inspecter en tentant de trouver des indices qui seront regroupés sur un plateau de jeu autour duquel ils ajouteront divers lieux et les personnages qu’ils y trouveront au fil de leur enquête.

Photo courtoisie

Le principe de l’application est simple, tout se scanne avec un code QR, vous pourrez ainsi poser des questions aux personnages en scannant divers objets et d’autres personnages. Vous comptez aussi sur des experts de la police pour vous épauler dans vos recherches.

Mais attention, le temps avance toujours et il faudra faire preuve de vitesse dans la résolution de l’enquête.

Le jeu de base comprend plusieurs scénarios et deux extensions viennent enrichir cette banque. Par ailleurs, des fans du jeu ont aussi créé des scénarios qui sont disponibles en ligne et il est aussi possible d’en acheter via l’application.

Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un téléphone intelligent ou d’une tablette.

The Big Book of Madness

Photo courtoisie

  • 2 à 5 joueurs
  • 12 ans +
  • 60-90 minutes

Vous êtes des apprentis magiciens qui êtes allés visiter une bibliothèque où vous avez ouvert un grimoire interdit. Celui-ci est en réalité une prison pour monstre que vous allez devoir affronter jusqu’au boss, le gros monstre, pour ensuite pouvoir le refermer. Pour représenter le livre, on a de grandes cartes que l’on va retourner comme des pages et chaque nouvelle page amène un nouveau monstre à combattre et le résultat de chaque affrontement va affecter la suite des choses.

Le jeu comporte de nombreuses cartes monstre, de sorte que l’expérience de jeu se renouvelle à chaque partie.

Chaque magicien possède sa fiche avec un pouvoir et une main de départ puisque le jeu se joue avec des petites cartes qui combinent des éléments pour lutter contre la menace. À votre pile de cartes vont s’ajouter des cartes folie qui vont venir compliquer des choses.

Pour battre chaque monstre, les joueurs devront utiliser leurs cartes pour supprimer les cartes de forces attribuées à la bête, mais ils devront aussi gérer leurs ressources puisqu’elles vont aussi leur permettre de se procurer des sortilèges qui les aideront dans leur quête.

Les joueurs vont devoir collaborer et même s’échanger des pouvoirs pour espérer l’emporter. C’est un excellent jeu pour permettre aux enfants d’apprendre à jouer en coopération, car malgré l’âge annoncé de 12 ans et plus, un enfant de huit ans peut y jouer sans problème.

Mice and Mystics

Photo courtoisie

  • 1-4 joueurs
  • 14 ans +

Après être entrés dans un château, de valeureux chevaliers sont transformés en souris et ils devront travailler de concert afin de pouvoir s’échapper et retrouver leur forme normale.

Si vous pensez qu’il s’agit d’un genre de Donjons et Dragons, vous n’avez pas complètement tort puisqu’on se retrouve dans un univers médiéval fantastique.

D’abord une précision, bien que le jeu soit classé 14 ans et plus, les enfants en raffolent. Mons fils de 10 ans y joue même seul sans aucune difficulté.

Ainsi, les souris doivent se déplacer dans les méandres, et surtout dans les caves, du château afin de s’en extirper en affrontant de nombreuses bestioles comme des rats guerriers, des cafards, une grosse araignée, une scolopendre (un mille-pattes) et même un gros chat.

Le jeu est extrêmement narratif et est séparé en 10 chapitres de sorte qu’il est possible d’y jouer en mode campagne, c’est-à-dire que l’on conserve l’équipement des souris d’un chapitre à l’autre. Quelques petites photos ou des notes et le tour est joué.

Comment ça fonctionne ? C’est simple. La surface de jeu est représentée par des grandes tuiles carrées réversibles qui seront agencées de diverses façons au fil des chapitres. Pour vaincre des adversaires, les combats se font avec des dés et pour réussir une mission, il faut que l’objectif soit atteint avant la fin du chapitre. Les défaites aux dés feront avancer les chapitres et le temps est représenté par une grosse meule de fromage. Ça tombe sous le sens.

On retrouve six souris dans le jeu, chacune ayant ses propres capacités et son équipement de base. Chaque chapitre se joue généralement avec quatre souris prédéterminées par le scénario. Détail intéressant, à part les concepts de base comme le déplacement des souris, chaque chapitre offre ses propres règles et particularités.

Le jeu de base comporte un gros cahier de scénarios renfermant 10 chapitres et des extensions permettent de poursuivre l’aventure.