/finance
Navigation

Des vacances de la construction reportées à l’Halloween?

Plus de 165 000 travailleurs ont reçu des chèques totalisant 447,9 M$ l’an dernier

Bloc construction maison
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs de la construction du secteur résidentiel pourraient bientôt avoir le choix de reporter leurs vacances jusqu'au 31 octobre prochain, selon une proposition de leur organisation patronale, dont Le Journal a obtenu copie. 

• À lire aussi: Des vacances de la construction menacées

«Le but de ces suggestions est de laisser de la latitude et de surtout ne rien imposer à personne. On ne veut pas tout changer, mais plutôt avoir des options dans le contexte actuel de pandémie», a précisé au Journal la conseillère en communications de l’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ), Émilie Hermitte.

Report volontaire des vacances jusqu’au 31 octobre, maintien d’une semaine en juillet et d’une autre à l’automne ou maintien des semaines actuelles... l’APCHQ a soumis ces trois propositions au ministre du Travail jeudi dernier, a appris Le Journal.

Retards de livraisons

Lundi, l’association patronale s’est dite favorable à plus de flexibilité. Elle s’est montrée ouverte à des aménagements pour les travailleurs pour rattraper les retards de livraisons accumulés et respecter les dates de livraisons établies.

«À la demande de nos membres, nous nous sommes mis en mode solution pour trouver des options viables dans le contexte actuel, et ce pour le secteur résidentiel uniquement», a ajouté Émilie Hermitte, de l’APCHQ.

Dimanche, Le Journal a révélé que certains employeurs ont déjà posé des gestes pour reporter les traditionnelles vacances de la construction pour combler des retards, comme c'est le cas pour une entreprise de Québec.