/sports/hockey/canadiens
Navigation

«J’ai prouvé mon point», affirme Xavier Ouellet

Le défenseur Xavier Ouellet
Photo Martin Chevalier Le défenseur Xavier Ouellet

Coup d'oeil sur cet article

Xavier Ouellet a passé beaucoup plus de temps à Laval qu’à Montréal cette saison. Malgré tout, le défenseur croit avoir démontré qu’il est un joueur du calibre de la Ligue nationale de hockey (LNH) et non de la Ligue américaine lorsqu’il en a eu la chance.

«Ma responsabilité avec le Rocket était de dominer, de donner un bel exemple aux autres et de prouver que je suis un joueur de la Ligue nationale. Le temps a finalement arrangé les choses. Avec un peu de patience, j’ai eu ma chance et j’ai prouvé mon point», a-t-il affirmé à l’émission de fin de soirée de TVA Sports, Dave Morissette en direct, lundi.

Ouellet a en effet disputé les 12 derniers matchs du Canadien avant le congé forcé causé par la pandémie de COVID-19. Avec la blessure au pied gauche de Victor Mete et le renvoi avec le Rocket de Cale Fleury, le Québécois avait regagné sa place parmi le top 6 du CH.

Rien n’est cependant acquis pour la suite. En plus de l’incertitude entourant une éventuelle reprise, Ouellet deviendra joueur autonome avec compensation à l’entre-saison.

Le choix de deuxième tour des Red Wings de Detroit en 2011 avait paraphé pour une deuxième année d’affilée un contrat d’une seule saison avec le Tricolore. C’était un pacte de 700 000 $ dans la LNH et de 300 000 $ dans la LAH.