/news/coronavirus
Navigation

Plus de 120 cas de COVID-19 sur une ferme ontarienne

Coup d'oeil sur cet article

NORFOLK COUNTY, Ontario | Plus de 120 travailleurs étrangers d'une même ferme du comté de Norfolk, en Ontario, ont contracté la COVID-19 au cours des derniers jours malgré la période de quarantaine qui leur est imposée.

La mairesse du comté, Kristal Choop, a évoqué dimanche soir plus de 120 personnes ayant reçu un diagnostic de COVID-19.

Le premier ministre Doug Ford, de son côté, a parlé de 81 cas lors de son point de presse quotidien, lundi, tout en affirmant qu'il faudrait probablement tester toutes les semaines les travailleurs, dans l'espoir d'éviter une nouvelle éclosion.

Ces travailleurs font partie d'un groupe de 216 employés des fermes de Scotlynn Group's qui devraient normalement être en pleine période de récolte des asperges. Or, entre les employés malades et ceux placés en isolement préventif, à peine 33 employés se trouvent au champ.

«Ça n'a pas l'air réel tant que ça ne nous touche pas. [...] Les gens sont très préoccupés en raison de ces nombres», a confié le président de l'entreprise, Scott Biddle, à CTV News.

Selon le «Simcoe Reformer», la responsable de la santé et des services sociaux d'Haldimand-Norfolk, Marlene Miranda, a expliqué lundi que deux travailleurs auraient commencé à éprouver des symptômes pendant leur quarantaine de 14 jours suivants leur arrivée au pays. Ils auraient toutefois caché ces symptômes au moment d'aller rejoindre les autres travailleurs de la ferme, répandant ainsi la maladie.

La mairesse Choop a lancé un appel aux citoyens de son comté. Ceux qui le peuvent sont invités à former des équipes de cinq personnes pour aller récolter des asperges pendant quelques jours, dans l'espoir de sauver la récolte.