/world/europe
Navigation

Portugal: cinémas et salles de spectacles commencent à rouvrir

Coup d'oeil sur cet article

LISBONNE | Près de deux mois et demi après leur fermeture pour cause de pandémie, cinémas, théâtres et salles de spectacles commencent à rouvrir à partir de lundi au Portugal dans le cadre de la poursuite du déconfinement. 

Les salles de sport peuvent également reprendre leur activité, avec de nouvelles règles sanitaires, et le télétravail cesse d’être obligatoire.

Les centres commerciaux pourront également rouvrir leurs portes à l’exception de ceux de la région de Lisbonne, qui a connu ces derniers jours une hausse du nombre de cas de COVID-19 plus importante que dans le reste du pays.

«L’évolution de la situation dans la région de Lisbonne se distingue nettement du reste du pays», a expliqué le premier ministre Antonio Costa, en précisant que la décision d’y rouvrir les centres commerciaux serait «réexaminée» jeudi.

Sur les 297 nouveaux cas de COVID-19 recensés en 24 heures, 268 l’ont été dans la région de Lisbonne, selon le dernier bilan publié dimanche par la Direction générale de la Santé, qui fait état d’un nombre cumulé de 1 410 décès et 32 500 cas déclarés.

Les célébrations religieuses en présence des fidèles ont été pour leur part de nouveau autorisées depuis samedi.

À Lisbonne, le cinéma Ideal se prépare à ouvrir au cœur de la vieille ville.

«J’espère qu’il y aura peu de personnes, car tout ça est très nouveau!», a confié à l’AFP le producteur et distributeur Pedro Borges, qui exploite la plus ancienne salle de cinéma lisboète.

«Je suis conscient que le retour des spectateurs va être lent», a-t-il ajouté.

D’autres cinémas ont préféré attendre comme le réseau du groupe NOS, qui gère plus de 200 salles au Portugal et estime avoir besoin de plus de temps pour mettre en place les mesures nécessaires «pour accueillir les spectateurs en toute sécurité», a expliqué un porte-parole à l’AFP.

À Lisbonne, les arènes du Campo Pequeno s’apprêtent également à accueillir leur premier spectacle. Cette salle d’une capacité de plus de 9 000 places assises n’accueillera que quelque 2 000 spectateurs qui devront tous porter un masque.

Les billets pour ce spectacle de l’humoriste Bruno Nogueira, qui avait rassemblé jusqu’à 170 000 personnes autour de ses conversations diffusées sur Instagram pendant le confinement, se sont arrachés en moins de 15 minutes, selon les promoteurs.