/finance/business
Navigation

Reitmans abolira 600 postes au Québec

La compagnie présente son plan de restructuration

Coup d'oeil sur cet article

Le plan de restructuration du détaillant Reitmans se traduira par l’abolition de 1400 postes à travers le Canada, dont environ 600 au Québec. Les enseignes Thyme Maternité et Addition Elle disparaîtront au cours de l’été.

• À lire aussi: Fin d’Addition Elle: onde de choc pour la clientèle

Lundi, la société montréalaise, fondée en 1926, a dévoilé une partie de son plan visant à lui permettre de retrouver sa santé financière. 

L’organisation misera dorénavant sur ses marques Reitmans, Penningtons et RW & CO. Plusieurs magasins «sous performants» de ces trois chaînes fermeront aussi leurs portes au cours des prochains mois. Lundi, il n’a pas été possible de connaître le nombre de magasins que la direction prévoit fermer.

«La décision stratégique de fermer deux marques de mode canadiennes établies et appréciées n'a pas été prise à la légère, mais elle est nécessaire pour permettre à notre entreprise de poursuivre ses activités», a indiqué dans un communiqué le président et chef de la direction, Stephen Reitman.

Ce dernier mentionne que son organisation a tenté de sauver les enseignes Thyme Maternité et Addition Elle, mais la pandémie a bousillé les efforts.

«Malheureusement, nous n'avons plus la marge de manœuvre nécessaire pour les ramener sur le chemin de la rentabilité», a répondu M. Reitman.

Au total, environ 1100 employés seront licenciés dans les magasins, tandis que 300 seront remerciés au siège social. Les 77 succursales Addition Elle fermeront leurs portes le 15 août prochain et les 54 magasins Thyme Maternité, le 18 juillet, après avoir écoulé leur marchandise. Les sites web des deux compagnies cesseront également leurs activités.

«L'impact de cette situation sur nos employés est, de loin, la partie la plus difficile et émotive de tout ce processus», a affirmé M. Reitman

En difficultés financières, Reitmans s’était placée sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies le 19 mai. C’est le syndic Ernst & Young qui pilote le dossier. 

L’entreprise affirmait, en mai, être sur le point de dénicher un financement qui lui permettrait de poursuivre ses activités. 

Impact

La fermeture de la marque Addition Elle pourrait se faire ressentir fortement chez les personnes de taille plus, qui ont déjà peu d'options de vêtements à acheter dans les boutiques grand public.

«En Amérique du Nord, la majorité des gens ont un surplus de poids, on va se le dire. Ça va devenir plus compliqué. C’est déjà difficile de trouver des vêtements qui nous font, qu’on va être bien dedans», dit Julie Duquette, une entrepreneure montréalaise qui porte des vêtements taille plus.

«Il y a une pénurie, il y a quelque chose qui manque. Il faut qu’il y ait un regain, car, pour vrai, là, y a plus grand-chose», déplore celle qui avait justement prévu rouvrir cette année sa boutique de vêtements pour femmes taille plus, Rock N'Rondes.

Spécialisée dans les vêtements pour femmes, en février, la société Reitmans comptait environ 6800 employés et exploitait 576 magasins partout au pays, dont 259 Reitmans, 106 Penningtons et 80 RW & CO. 

Selon des documents du syndic, le 19 mai, la compagnie avait des dettes d’au moins 93 M$, dont plus de 1,5 M$ à Ivanhoé Cambridge.

Les problèmes financiers de Reitmans ne datent pas d’hier. Entre février 2019 et 2020, le détaillant a vu chuter ses ventes de 53,5 M$ pour s’établir à 869,5 M$. 

-Avec la collaboration de Gabrielle Morin-Lefebvre, 24h, et de l’Agence QMI

RESTRUCTURATION  

  • 1400 postes au Canada, dont 600 au Québec   
  • Fermeture des 77 succursales Addition Elle, dont 23 au Québec   
  • Fermeture des 54 magasins Thyme Maternité, dont 17 au Québec