/news/provincial
Navigation

Sondage à Québec: 33% des citoyens ont l’intention de voyager exclusivement dans la région cet été

Sondage à Québec: 33% des citoyens ont l’intention de voyager exclusivement dans la région cet été
PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

Un résident sur trois, dans la grande région de Québec, a l’intention de s’évader localement, cet été, sans dépasser les «frontières» de sa propre région, révèle un sondage Léger.

C’est ce qui ressort d’un coup de sonde réalisé pour le compte de l’Office du tourisme de Québec, qui tente de s’adapter à la crise sanitaire et de planifier les prochains en mois en mesurant l’appétit des Québécois pour l’achat local et leur degré d’aisance pour le voyage et la reprise de certaines activités.

Le sondage a été réalisé du 12 au 15 mai auprès de 502 citoyens de la région métropolitaine de Québec — qui comprend aussi Lévis, la MRC de La Jacques-Cartier, Neuville, une partie de la Côte-de-Beaupré et l'Île-d'Orléans —, sélectionnés de façon aléatoire à partir du panel d’internautes de Léger.

Un citoyen sur deux (49% pour être précis) planifie au moins un voyage dans une autre région du Québec durant la saison estivale, une tendance plus forte chez les 18-34 ans (61%). En revanche, 33% des répondants ont l’intention de voyager uniquement dans la région de Québec (le pourcentage grimpe à 41% chez les 35-54 ans).

Location de chalets

Plus de quatre personnes sur dix disent avoir l’intention de louer un chalet dans la région (42%), une proportion quasi identique pour le camping (40%), alors que 32% des répondants pensent se procurer un forfait dans un hôtel de la région, comprenant des «tarifs spéciaux pour les citoyens et des services à valeur ajoutée». Cela s’inscrit dans la mouvance staycation qui fait l’apologie des vacances à la maison.

Le budget dédié au divertissement local demeurera le même qu’avant la crise dans une proportion de 58%, alors que 26% des répondants confirment qu’ils devront réduire leurs dépenses à ce chapitre. Par contre, 12% prévoient un budget plus élevé qu’à l’habitude.

Terrasses et centres commerciaux

Une majorité de citoyens se sentent par ailleurs à l’aise de magasiner dans les centres commerciaux (54 %) qui rouvrent aujourd’hui ou sur une artère commerciale (66 %), de fréquenter une terrasse (57 %), de manger sur place au restaurant (59 %) et de visiter des attraits intérieurs comme un musée (57 %)

Les gens de Québec ne semblent toutefois pas prêts à renouer avec le cinéma (34 %) et les bars (23 %) ni avec les évènements en salle comme les spectacles de musique ou les évènements sportifs (29 %) qui peuvent rassembler des centaines ou des milliers de personnes.

La même réticence (31 %) a été mesurée pour des attraits familiaux comme le Village Vacances Valcartier, le Méga Parc des Galeries de la Capitale ou l’Aquarium du Québec.

Sans surprise, les activités en plein air, qui permettent de respecter la distanciation physique, sécurisent les citoyens puisque 91 % des répondants se sentent confortables d’en pratiquer.

L’achat local populaire

Sensibilisés à l’achat local depuis le début de la crise, les gens de Québec ont répondu présent. Les deux tiers (67%) disent avoir encouragé des restaurants avec au moins une commande en livraison ou pour emporter. Plus du tiers (36%) ont effectué un achat en ligne d’un commerçant local, 33% disent acheter plus d’aliments locaux qu’avant la crise et 23% ont acheté un alcool local. Enfin, 18% disent consommer davantage de «culture québécoise».

Cela réjouit l’Office du tourisme qui calcule que 86% des citoyens de la grande région de Québec ont effectué au moins l'une des initiatives locales proposées. Les citoyens de 18 à 34 ans ont été les plus engagés, observe-t-on.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com