/news/education
Navigation

Des cours de cégep dans des cinémas ou des églises?

Coup d'oeil sur cet article

Les professeurs de cégep proposent d’enseigner dans des salles de cinéma, des églises, des centres communautaires, cet automne, convaincus que les cours en personne permettent de mieux faire réussir leurs étudiants que ceux en ligne.

• À lire aussi: Jusqu’à 70% des élèves ont déserté les cours à l’éducation aux adultes

• À lire aussi: Au moins 30% des étudiants dans les cégeps et les universités cet automne

La Fédération nationale des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) affirme même que des cours pourraient se donner dehors, par beau temps, afin d’enseigner à un maximum d’étudiants tout en respectant la distanciation physique.

« C’est un remue-méninges auquel on invite les autorités compétentes à participer, pour sortir de la boîte », lance son vice-président, Yves de Repentigny.

Après avoir terminé la session d’hiver à distance, les enseignants constatent que les apprentissages virtuels ont nui à la motivation de plusieurs cégépiens, ajoute-t-il.

« Une des choses qui fait que beaucoup d’étudiants entrevoient avec anxiété la session d’automne, c’est d’être encore à distance. Il y a un effet de synergie entre le prof et les étudiants qui est très difficile à recréer en mode virtuel », poursuit M. Repentigny.

Peu réaliste

Cette avenue est toutefois jugée peu réaliste par la Fédération des cégeps. Son président-directeur général, Bernard Tremblay, souligne qu’une telle avenue impliquerait des enjeux au niveau du matériel, des déplacements des élèves, du respect des normes, etc.

« À ce stade-ci, je ne vois pas beaucoup d’intérêt à explorer ces avenues, considérant le temps que nous avons devant nous. Je ne crois pas qu’on puisse le faire de façon généralisée. On est mieux de prévoir avec les installations que l’on a, qui nous appartiennent », affirme-t-il.

Le gouvernement Legault a demandé aux cégeps et aux universités de prévoir qu’au moins 30 % des étudiants pourront être de retour en classe cet automne, un pourcentage qui pourrait même être plus élevé selon les directives à venir de la santé publique.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com