/opinion/columnists
Navigation

Lettre au voleur de guitares

FD-EMEUTE-MONTREAL
Photo Maxime Deland

Coup d'oeil sur cet article

Hey, toi, le champion qui a profité d’une manif contre le racisme pour piller un commerce et voler des guitares électriques.

Toi qu’on a vu dans Le Journal, hier, avec un masque sur la bouche – pas pour te protéger du virus, mais pour protéger ton anonymat, afin de commettre tes méfaits en toute impunité. 

En quoi saccager et piller des commerces fait avancer la cause des Afro-Américains ?

TÊTES BRÛLÉES ET POMMES POURRIES

Je sais ce que tes petits amis vont dire : « Tiens, un autre journaliste qui met l’accent sur deux, trois épisodes malheureux alors que le gros de la manifestation de dimanche soir s’est déroulé dans un calme exemplaire ».

Je pourrais dire la même chose à propos de la réaction des militants antiracistes face aux agissements ignobles de Derek Chauvin, le flic enragé qui a tué George Floyd.

« Vous mettez tous les policiers dans le même panier, alors que la grande majorité des agents de la paix accomplissent leurs tâches avec honnêteté et intégrité. »

Ça joue dans les deux sens, chers révolutionnaires. Des pommes pourries, il y en a partout – chez les flics comme chez les manifestants... 

Les manifestants ne sont pas tous des casseurs ? D’accord. Mais les flics ne sont pas tous des Derek Chauvin.  

Vous ne pouvez pas accuser les médias de profiter des débordements de quelques têtes brûlées pour discréditer les actions de milliers de citoyens qui n’ont rien à se reprocher, alors que vous faites exactement la même chose. 

LA CAUSE ? QUELLE CAUSE ?

Mais je m’égare.

Ce n’est pas aux militants qui dénoncent avec raison l’attaque raciste de Minneapolis que je m’adresse, mais à toi, le génie à la guitare.  

Tu crois que tu es un activiste, un révolutionnaire, un citoyen qui se bat pour que le monde change, alors que tu n’es qu’un minable, un vulgaire voleur. 

À la limite, la cause, tu t’en fous.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Ce que tu veux, c’est varger dans le tas, casser des vitrines et mettre le feu. 

Toute ta rhétorique anticapitaliste dans laquelle tu te drapes est de la frime, une posture intellectuelle que tu adoptes pour paraître plus intelligent que tu ne l’es. 

En quoi le propriétaire du commerce que tu as vandalisé est responsable de la mort de George Floyd ? Tu ne le connais même pas ! 

À la limite, il pourrait être Noir !

Mais tu t’en fous...

Tu sais comment on change le monde ? En militant, en faisant du porte-à-porte, en passant des tracts, en s’impliquant dans un parti politique, en faisant avancer ses idées...

Mais ça prend du temps. Un véritable investissement. C’est le travail d’une vie.

Toi, tout ce que tu veux, c’est lancer un cocktail Molotov dans une vitrine, faire le maximum de dommages en un minimum de temps, puis rentrer chez toi et fumer un pétard avec tes chums. 

IDIOT UTILE DU POUVOIR

Tu sais ce que ça fait, des gens comme toi, champion ?

Ça n’affaiblit pas le pouvoir et l’establishment, ça les rend plus forts. 

Tu leur donnes le prétexte parfait pour voter des lois encore plus contraignantes. 

Mais t’es même pas assez intelligent pour t’en rendre compte. 

Je suis sûr que tu ne sais même pas jouer de la guitare.