/qubradio
Navigation

Hausse de 4 à 7% du panier d'épicerie justifiée, selon l'ADAQ

panier d’épicerie
Photo d'archives Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

L’Association des détaillants en alimentation du Québec (ADAQ) estime qu'il est justifié que le panier d'épicerie augmente de 4 à 7%.

• À lire aussi: Commerces et déconfinement: les consommateurs doivent s’attendre à payer plus cher

«C'est un estimé et ça dépend combien de temps la pandémie va durer», a expliqué Stéphane Lacasse, directeur des affaires publiques de l'ADAQ, mercredi, à QUB radio. 

Les coûts d'opération liés aux mesures de sécurité requises en temps de pandémie, entre autres, font augmenter le prix des denrées alimentaires, a-t-il expliqué. 

M. Lacasse a d'ailleurs fait observer que les hausses «se faisaient déjà sentir» pour certains produits, comme les asperges et le bœuf. 

Il fait également état d'autres frais additionnels pour les épiciers, reliés à l'augmentation des livraisons et à l'utilisation systématique et obligatoire des cartes de crédit.   

  • Écoutez Stéphane Lacasse, directeur des affaires publiques et gouvernementales à l’Association des détaillants en alimentation du Québec, sur QUB radio:    


APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions