/finance
Navigation

L’action de Transat chute, celle d’Air Canada grimpe

L’action de Transat chute, celle d’Air Canada grimpe
Capture d'écran TVA Nouvelles, Hélicoptère, ANDRÉ PAQUETTE

Coup d'oeil sur cet article

L’incertitude qui plane au-dessus de la vente d’Air Transat à Air Canada se fait ressentir sur les marchés boursiers, où la valeur de Transat continue de fondre.

Depuis lundi, l’action de Transat à la bourse de Toronto a chuté de 5,7%, si bien que l’entreprise vaut maintenant 242 M$. C’est bien en deçà des 720 M$ promis par Air Canada pour en faire son acquisition.

Le scénario est tout le contraire pour le transporteur national. Celui-ci a vu son titre grimper de 14,9%, tandis que sa capitalisation s’élève à 4,8 G$.

Cette hausse s’explique entre autres par le fait que les investisseurs estiment que la transaction a peu de chance de se concrétiser.

Par ailleurs, les liquidités d’Air Canada – chiffrées à environ 9,7 G$ – lui permettraient de mieux affronter la crise sanitaire. À l’heure actuelle, le transporteur perd 20 M$ par jour.

Une décision du ministre des Transports Marc Garneau sur la transaction entre les deux entreprises est toujours attendue. On ignore toutefois quand elle pourrait se faire.

«La loi n’impose pas de délai au ministre pour faire sa recommandation ni au gouverneur en conseil pour prendre une décision finale», a précisé Livia Belcea, attachée de presse du ministre Garneau.

Une analyse du rapport d’intérêt national déposé mardi est en cours.