/sports/hockey
Navigation

Affaire George Floyd: «le silence n’est plus une option pour moi» —Patrice Bergeron

Affaire George Floyd: «le silence n’est plus une option pour moi» —Patrice Bergeron
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Reconnu pour sa grande discrétion, l’attaquant des Bruins de Boston Patrice Bergeron n’est pas du type à se prononcer publiquement sur les grands enjeux de société. Il ne pouvait toutefois pas rester de glace après la mort violente de George Floyd.

• À lire aussi: P.K. Subban donne 50 000 $ à la fille de George Floyd

Non seulement Bergeron a dénoncé la situation, mais il a accompagné ses paroles d’un geste concret en faisant don de 25 000 $ au centre multiethnique de Québec.

Floyd, qui a succombé à un triste épisode de brutalité policière à Minneapolis a suscité une vague de sympathie et des manifestations contre le racisme se déroulent aux quatre coins de l’Amérique. 

Plusieurs athlètes professionnels ont brisé le silence pour dénoncer le fléau sous toutes ses formes et quand un individu posé comme Bergeron sort de son mutisme, le message est d’autant plus porteur.

« À tort ou à raison, j’ai souvent essayé de ne pas exprimer mes opinions publiquement. Comme joueurs de hockey, nous avons tendance à faire nos affaires en silence, sans faire de bruit. C’est dans notre culture », a expliqué le joueur de centre via un communiqué émis par les Bruins.

« À la suite du meurtre de George Floyd et des manifestations qui ont suivi, j’ai réalisé qu’en ne parlant pas de ce sujet et en n’utilisant pas ma voix en tant qu’athlète professionnel, ça permet au racisme de s’étendre et de s’amplifier. Le silence n’est plus une option pour moi », a-t-il affirmé.

Autre don à Boston

Bergeron ne lésine pas sur les mots, allant jusqu’à admettre qu’il est déçu de ne pas s’être ouvert les yeux plus tôt sur ce que vit la communauté noire, même s’il a toujours traité autrui avec respect et équité.

« On ne peut changer le passé, mais nous pouvons certainement changer le futur. Menons de vraies actions avec cœur et compassion. Je suis déterminé à grandir et à élever mes enfants pour qu’ils soient antiracistes. »

Bergeron a également remis 25 000 $ au NAACP de Boston, qui vise à aider les gens de couleur.