/news/health
Navigation

Un jeune père répond à l’appel pour la formation accélérée de préposé aux bénéficiaires

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE | Un père de famille de Sherbrooke souhaite changer de vie pour aller prêter main-forte dans les CHSLD de l'Estrie.

• À lire aussi: Des préposés bien payés en CHSLD, mais un exode redouté

• À lire aussi: Plus de 60 000 inscriptions pour les 10 000 postes de préposés en CHSLD: un «heureux problème» pour Québec

Philippe Prud'homme pourrait ainsi troquer ses chaudrons de cuisinier pour un uniforme de préposé aux bénéficiaires, s'il est sélectionné pour l'un des 10 000 postes proposés par le gouvernement Legault. Il fait partie des quelque 70 000 personnes qui ont manifesté leur intérêt pour suivre une formation rapide et rémunérée afin de travailler en CHSLD.

«Moi, j'aimerais maintenant être préposé en CHSLD pour contribuer à la société», a-t-il dit mercredi à la caméra de TVA Nouvelles.

Le père de deux enfants est intéressé par le salaire, mais c'est loin d'être sa source première de motivation. Dans les dernières semaines, l'homme de 25 ans a réalisé l'importance du travail des préposés.

«Changer 14 couches, ça ne me fait pas peur, j'ai changé les couches de mes enfants. Vous me direz, ce n'est pas la même chose, mais un travail, c'est un travail», a indiqué M. Prud’homme.

Il est conscient des défis que peut représenter cet emploi, mais il confirme avoir toute la motivation et l'énergie pour s'y investir.