/news/coronavirus
Navigation

Des CHSLD n’ont plus besoin des militaires

Les soldats ont quitté neuf établissements montréalais

Les militaires vont aujourd'hui mettre un terme à leur présidence aux Résidence Les Floralies à Lasalle. Ce sera le 9e établissement que les militaires quittent, sur les 28 CHSLD visités.
Photo Ben Pelosse Des militaires ayant travaillé à la résidence Les Floralies, à Montréal, ont salué pour une dernière fois des résidents, mercredi après-midi. L’aide de ces soldats n’est plus requise dans cet établissement.

Coup d'oeil sur cet article

Les Forces armées canadiennes ont commencé à mettre un terme à leur présence dans près d’une dizaine d’établissements de soins de longue durée de la région montréalaise.

En date de mercredi, des militaires étaient toujours déployés dans 19 établissements sur un total de 28 qui ont reçu une aide à un moment ou à un autre de la crise, dans la région de Montréal et en Montérégie principalement, a confirmé au Journal une porte-parole des Forces armées canadiennes (FAC).

L’Hôpital Sainte-Anne, à l’ouest de la métropole, a été le premier endroit où les militaires ont plié bagage, le 17 mai dernier. Depuis, huit autres résidences se sont ajoutées à la liste des CHSLD où l’aide militaire n’était plus requise.  

Critères

La décision de mettre un terme à la présence des soldats se prend d’un commun accord avec les gestionnaires des centres et selon des critères précis, renseigne la major Caroline Cameron.

«On s’assure que le taux de COVID a diminué, puis qu’il y a une stabilité au niveau de l’éclosion, que les gens qui sont là sont stables et que l’on a une diminution des tâches assignées à notre personnel militaire», explique-t-elle.

Depuis la mi-avril, 1350 militaires ont été déployés au Québec, dont 1050 directement dans les CHSLD.

On ne peut pas parler de démobilisation pour l’instant puisqu’aucun d’eux n’est encore retourné à la maison, précise l’officière aux affaires publiques pour l’armée, Éliane Trahan. Plusieurs sont maintenant en isolement préventif et seront prêts «à aller ailleurs au besoin».

Rappelons que le gouvernement Legault tente toujours de convaincre Ottawa de prolonger jusqu’en septembre la mission de soutien des FAC dans les CHSLD ; ce à quoi le premier ministre canadien, Justin Trudeau, est opposé. Pour l’instant, le fédéral s’est engagé jusqu’au 12 juin. 

Besoin criant

Dans les 15 CHSLD qu’elle supervisait personnellement, la situation s’est «grandement améliorée», soutient la major Cameron, une infirmière de formation basée à Valcartier, près de Québec.

«Il y avait vraiment un besoin criant de personnel», expose la capitaine Valérie Coulombe, infirmière militaire qui travaille depuis le 1er mai au CHSLD Vigi Reine-Élizabeth.

Dans cet immeuble de Montréal, «il manquait plus de 50 % d’infirmières et environ 30 % de préposés aux bénéficiaires», dit-elle.

Après l’arrivée des militaires, «c’était le jour et la nuit, on pouvait maintenant offrir tous les soins complets», poursuit-elle.

Même si tous les résidents n’ont pas pu être sauvés, la capitaine Coulombe estime que l’aide militaire «a eu un effet positif sur la vie des gens», en plus de leur apporter plus de dignité.

Établissements où il n’y a plus de présence militaire

  • CHSLD Benjamin-Victor-Rousselot
  • CHSLD Grace Dart
  • CHSLD Bellagio
  • CHSLD Val des arbres
  • CHSLD Manoir Verdun
  • CHSLD Yvon-Brunet
  • Hôpital Sainte-Anne
  • CHSLD Valéo
  • Résidence Les Floralies-Lasalle

Établissements où il y a toujours une présence militaire

  • CHSLD Vigi Reine-Elizabeth
  • Résidence Berthiaume-Du Tremblay
  • CHSLD Vigi de Mont-Royal
  • CHSLD de Saint-Laurent
  • CHSLD Argyle
  • CHSLD Eloria-Lepage
  • CHSLD Jean-De-La-Lande
  • CHSLD Auclair
  • CHSLD Saint-Andrew
  • CHSLD Denis-Benjamin Viger
  • CHSLD De La Rive
  • CHSLD Réal-Morel
  • CHSLD Jean-Hubert-Biermans
  • CHSLD Saint-Margaret
  • CHSLD Cartierville
  • CHSLD Henri-Bradet
  • CHSLD Lachine
  • CHSLD Paul Gouin
  • CHSLD Nazaire Piché

*Source : Forces armées canadiennes. La liste n’est pas en ordre d'arrivée ou de départ.