/finance/business
Navigation

SAIL Plein Air fermera son enseigne Sportium, 500 emplois touchés

réouverture commercre covid
Photo Cédérick Caron

Coup d'oeil sur cet article

Le détaillant SAIL Plein Air fermera six magasins dans le cadre de sa restructuration, dont toutes ses succursales Sportium. Environ 500 travailleurs seront touchés, dont 300 au Québec.

• À lire aussi: SAIL Plein Air n’arrive plus à payer

Mardi dernier, l’entreprise, qui détient les enseignes SAIL et Sportium, avait été contrainte de se mettre à l’abri de ses créanciers afin de redresser ses finances. Les dettes de la compagnie dépassent les 100 millions de dollars.

Jeudi, la direction a annoncé la mauvaise nouvelle aux employés en ce qui a trait à la fermeture de certains sites. Les magasins Sportium sont situés à Québec, Saint-Hubert, Laval et Kirkland. Cette enseigne avait vu le jour en 2015.

Le plan de restructuration prévoit également la fermeture de deux succursales SAIL du côté de l’Ontario, soit à Vaughan et Etobicoke.

« La fermeture de six magasins, qui signifie du même coup la fin de l’enseigne Sportium, est une décision déchirante, mais nécessaire qui nous permettra de conserver les points de vente SAIL les plus prometteurs », a indiqué dans un communiqué Norman Décarie, président et chef de la direction.

SAIL Plein Air conservera à terme son site transactionnel et 12 magasins, dont 8 au Québec, spécialisés dans les articles et les vêtements de plein air.

Liquidation

Au cours des prochains jours, une vente de liquidation débutera dans les succursales Sportium du Québec. L’établissement dans la capitale nationale devrait cesser d’accueillir des clients le 31 juillet. Il avait ouvert ses portes en 2015, en même temps que celui situé à Saint-Hubert.

SAIL Plein Air prévoit offrir à certains employés touchés la possibilité de travailler dans d’autres établissements du groupe, notamment au centre de distribution de Laval.

Mardi, le président de l’entreprise avait affirmé au Journal que les huit semaines de pause du Québec s’étaient traduites par des pertes de 40 M$ pour son organisation. L’homme d’affaires avait également concédé que les changements dans les habitudes de consommation dans le monde du commerce de détail avaient impacté ses finances. 

SAIL Plein Air comptait près de 1800 employés à son siège social de Laval et dans ses magasins avant d’entreprendre sa restructuration.