/entertainment/tv
Navigation

Une série Marvel créée en télétravail

Squeeze a pris le taureau par les cornes

Denis Doré, cofondateur de Squeeze.
Photo courtoisie Denis Doré, cofondateur de Squeeze, estime que le confinement ne retardera pas leurs productions.

Coup d'oeil sur cet article

Le studio québécois Squeeze a décroché il y a quelques mois un important mandat pour une nouvelle série d’animation de Marvel Studios qui sera diffusée sur Disney+ à l’été 2021. La situation actuelle a bousculé l’échéancier qui était en place, mais les artisans seront en mesure de livrer les cinq épisodes aux dates demandées.

« Tout le monde, autant chez Marvel que chez nous, s’est retrouvé face à un défi en raison de la pandémie. On a dû se revirer de bord rapidement », a lancé le président et cofondateur Denis Doré, lors d’un entretien téléphonique.

La série What If... est basée sur les comic books de Marvel où les parcours des superhéros sont complètement modifiés. Spider Man peut se retrouver au sein des Fantastic Four, on peut l’envoyer du côté des méchants et une histoire peut s’interroger sur ce qui arriverait si le personnage de Wolverine avait tué Hulk. Les possibilités sont multiples. 

Les artisans de Squeeze travaillaient sur cette nouvelle série, lorsque la planète a été ébranlée par la COVID-19. Incapables de poursuivre le travail dans leurs studios de Québec et de Montréal, ils ont dû continuer leur boulot en télétravail.

Données cryptées

Une situation qui a amené une réorganisation complète du travail.

« Une douzaine de jours, particulièrement intenses, ont été nécessaires pour tout mettre en place. On a pris le taureau par les cornes », a fait remarquer Denis Doré.

Un investissement important en technologie a été nécessaire. Le télétravail a amené une part de défis techniques majeurs. Il était important, dans un premier temps, d’assurer la sécurité du travail effectué à distance.

« Les données ne sortent jamais de nos studios. Tout, pour des raisons de sécurité, doit demeurer à l’interne. Les données ont dû être cryptées afin qu’elles soient sécurisées. Ce qui affecte les performances des réseaux internet », a expliqué Denis Doré.

L’autre complexité était liée à la performance et à la vitesse des réseaux avec 175 employés en télétravail et qui ont des besoins différents. 

« Les gens qui font de l’animation 3D ont besoin de beaucoup de bande passante et la vitesse du réseau est importante pour les animateurs qui doivent visionner des choses en temps réel. Il a fallu bonifier les lignes réseau des gens une par une afin d’assurer une configuration optimale. Il n’y avait pas de recette unique qui pouvait être appliquée », a ajouté le président et cofondateur de Squeeze.

Productivité 

Denis Doré précise que tout va bien et que la productivité est au rendez-vous. Il y a même des gens qui ont signifié être plus productifs en télétravail.

En plus des cinq épisodes de la série What if... de Marvel, Squeeze planche sur différents projets en parallèle. 

« On a réorganisé nos calendriers de production et le plan de match avec nos différents partenaires. Pour What if..., le projet était bien lancé, mais la cadence a ralenti un peu en mars, avril et mai. Nous allons être en mesure de rattraper le retard en fin d’année et au début de 2021. Nous allons y arriver et on va tout livrer à temps », a promis Denis Doré.