/travel/destinations/quebec
Navigation

Isle-aux-Coudres: Rêver d’y être déjà!

Isle-aux-Coudres: Rêver d’y être déjà!
Photo Vincent Bergeron

Coup d'oeil sur cet article

Parce que l’inspiration ne prend jamais de pause, les paysages majestueux de cette isle paradisiaque, l’enivrant parfum des fleurs sauvages se mariant à la brise saline, la liberté récoltée à chaque coup de pédale ou de pagaie, ainsi que le riche patrimoine et le précieux savoir-faire insulaires, promettent déjà de vivre une inoubliable escapade à l’Isle-aux-Coudres cet été.

Aussitôt l’industrie touristique lancée, cette réserve de bonheur pourra à nouveau être partagée, car à l’Isle-aux-Coudres, «il y a tant à faire et à admirer». Ses vastes espaces pour s’évader, ses panoramas tels des tableaux vivants à contempler, ses multiples activités à réaliser autant sur la terre ferme que sur le fleuve, inépuisable source de plaisirs nautiques, séduiront les touristes impatients de s’offrir du bon temps en toute sécurité. C’est avec leur hospitalité légendaire que les Marsouins (surnom gentiment donné aux résidents de l’isle) les accueilleront dès que le permettront les autorités de santé publique, mais en attendant, il est permis, voire fortement conseillé, d’en rêver...

Embarquer et se laisser porter

L’aventure des plus dépaysantes débute à bord du traversier levant l’ancre à Saint-Joseph-de-la-Rive (à 1h20 de Québec), dans la belle région de Charlevoix, offrant une croisière gratuite d’une vingtaine de minutes en direction de cette isle d’une superficie de 30 kilomètres carrés. Bercé par la marée, caressé par le vent du large et ébloui par l’immensité du paysage, le ton de la journée est donné, il suffit de se laisser porter.

Sous le charme de l’isle aussitôt le bateau accosté, certains passagers l’explorent au guidon de leur vélo (location offerte), parcourant ses 40 kilomètres de voie cyclable bordant le fleuve et sillonnant ses terres. D’autres préfèrent en faire le tour blottis dans leur voiture, les fenêtres bien ouvertes pour ne rien manquer!  

Tous saisissent l’occasion de se poser dans un parc pour chouenner paisiblement, de marcher longuement sur la grève ou le long d’un sentier, de partir à la recherche d’un coudrier, cet arbre emblématique qui fournit la baguette fourchue des sourciers et de simplement décrocher.

Nourrir sa curiosité et son appétit

L’isle se dévoile aussi le long d’un circuit patrimonial pas banal, qui garde son histoire bien vivante à travers les moulins à eau et à vent, les traverseux, la Roche à Caya, les églises et chapelles, le monument du Père de La Brosse, la statue de Notre-Dame-de-L’Ascension à la Pointe du Bout d’en bas, le quai de Saint-Louis, la Croix du Cap, etc. Voilà un chemin parsemé de légendes et de récits que les touristes racontent volontiers à leur tour, tel un héritage à transmettre. «Savez-vous pourquoi le rocher que la mer ne recouvre jamais s’appelle Vieil indien? Avez-vous déjà vu le phare appelé la Block? Connaissez-vous la légende de la Roche pleureuse?»

Isle-aux-Coudres: Rêver d’y être déjà!
Photo Richard Dufour

Parce que tant de découvertes creusent l’appétit, il n’est pas surprenant que les destinations gourmandes regorgent de délices à déguster en plein air en ce temps de pandémie, l’isle devenant ainsi une salle à manger à ciel ouvert. Il suffit de garnir son panier d’un pain frais du jour, de douceurs sucrées, des viandes et poissons fumés, d’une bouteille de cidre, d’un plat prêt-à-manger concocté avec amour et d’un café pour emporter, avant de casser la croûte partout où il fait bon savourer le temps qui passe.

La promesse d’un retour

Et lorsqu’au fil des kilomètres parcourus grandit l’envie de faire le plein de souvenirs, visiter les boutiques et ateliers, puis rencontrer les artisans et producteurs, permet de rapporter une parcelle de l’isle dans son sac. Puis en imaginant poser leurs valises à l’un des nombreux sites d’hébergements offerts (hôtels, motels, auberges, résidences touristiques, gîtes et campings), les visiteurs se promettent de prolonger leur aventure insulaire lors d’un prochain séjour et de participer aux nombreux festivals, spectacles et événements sportifs qui animent l’Isle-aux-Coudres pendant la belle saison.

Pour planifier votre visite: tourismeisleauxcoudres.com

En collaboration avec