/weekend
Navigation

«Comme un battement d’elle» de Sylvia Day: l’amour après le deuil d’un enfant

Sylvia Day
Photo courtoisie, Meghan Poort Sylvia Day

Coup d'oeil sur cet article

Auteure d’une vingtaine de romans vendus à des dizaines de millions d’exemplaires dans le monde, dont la série Crossfire, l’Américaine Sylvia Day s’est inspirée d’une tragédie vécue par une de ses proches amies pour écrire Comme un battement d’elle. Son nouveau roman montre, avec beaucoup d’émotion, les effets du deuil d’un enfant sur une relation de couple.

Comme un battement d’elle est une histoire d’amour. Mais une histoire intense, incandescente, comme Sylvia Day sait les imaginer. Et une histoire aussi marquée par une tragédie intime et par la lente reconstruction d’un homme et d’une femme profondément bouleversés.

L’héroïne, Teagan, vient de s’installer dans une maison rénovée à Seattle. Elle s’est fait de nouveaux amis et son nouvel emploi est valorisant. Elle s’est réconciliée avec son passé et établit les bases de son avenir. 

L’arrivée d’un nouveau voisin extrêmement séduisant, mais tourmenté, Garrett Frost, vient bouleverser son équilibre. L’amour peut-il naître dans des conditions difficiles?

Fait vécu

En entrevue de sa résidence de Las Vegas, Sylvia Day explique qu’elle a ressenti l’envie d’écrire ce nouveau roman après qu’une amie très proche eut perdu son petit-fils de deux ans dans un accident. 

«J’ai vu les effets de ce drame, son impact sur la famille entière, les relations qui ont été réduites en miettes, les autres qui sont devenues plus solides. J’ai vu comment ils ont traversé les étapes du deuil – un deuil qui n’aura jamais vraiment de fin», a-t-elle confié.

Sylvia Day ajoute qu’elle essaie d’écrire pour tout le monde. «Je tiens à écrire de manière à ce que, peu importe l’événement que vous avez traversé, vous trouviez une histoire qui ressemble quelque peu à votre vie, à laquelle vous allez vous attacher davantage. 

«Quand j’ai vu se défaire la relation entre mon amie et sa belle-fille, j’aurais voulu que ça se termine autrement, mais ça n’a pas été le cas. Donc, j’ai décidé d’écrire une histoire, avec cette fin différente.»

La romancière à succès s’est documentée sur les effets du deuil d’un enfant. « Dans son livre, Greg Garrett révèle que 16 % des mariages prennent fin après la mort d’un enfant, mais que la plupart des couples restent ensemble. Malheureusement pour mon amie, son fils et sa belle-fille se sont séparés. J’ai pris leur histoire, et je l’ai transformée, de façon à ce qu’ils puissent, par la littérature, se retrouver dans la majorité des cas. »

Une plus belle fin

Ses amis ont lu le roman. «Ça les a touchés énormément et ils ont beaucoup pleuré, mais ils m’ont aussi dit que c’était un témoignage aimant et émouvant sur ce qu’ils avaient traversé, et ce qu’ils auraient souhaité – rester ensemble.»

Leur présenter le roman l’a rendue très nerveuse. «J’avais peur qu’ils réagissent de façon négative, mais c’est le contraire qui s’est produit. C’était cathartique, et à la fin du livre, ils se sentaient mieux, et je souhaite que d’autres lecteurs se sentent mieux aussi.»

Processus intense

 Sylvia Day explique que l’écriture s’est déroulée de façon très étrange. «J’ai lu beaucoup de livres sur le deuil, sur la perte d’un enfant. J’ai moi-même deux enfants, et quand j’écrivais du point de vue de Teagan, je devais ressentir ses émotions, donc imaginer perdre mes propres enfants.» C’était épuisant, mais elle a aimé cette expérience difficile à décrire, ajoute-t-elle.

Les personnages de la série à succès Crossfire apparaissent en caméos ici et là. «Je ne ferai pas une série à partir de ce livre, mais les personnages appartiennent à l’univers de la série Crossfire. En lisant les prochains livres, vous les verrez apparaître de nouveau, parce qu’ils font partie du casting, si on veut.» 

  • Sylvia Day est née en Californie et vit maintenant à Las Vegas. 
  • Elle figure en tête de liste des best-sellers du New York Times et de USA Today
  • Elle a écrit une vingtaine de romans primés, vendus dans plus de 40 pays et se trouve en tête des ventes dans 28 d’entre eux. 
  • Ses livres ont été imprimés à des dizaines de millions d’exemplaires. 
  • Son site web : sylviaday.com   

EXTRAIT 

Comme un battement d’elle<br/>
Sylvia Day, Éditions Flammarion<br/>
Québec<br/>
256 pages
Photo courtoisie
Comme un battement d’elle
Sylvia Day, Éditions Flammarion
Québec
256 pages

«– Où vas-tu demande Garrett en fronçant les sourcils.

– Pardon?

J’ai l’impression de l’avoir percuté de plein fouet, même si j’ai évité la collision par un rapide bond en arrière. Vêtu d’un tee-shirt noir près du corps, d’un jean ample délavé et d’une paire de rangers, il est aux antipodes de l’homme que j’ai rencontré plus tôt dans la journée. Cependant, la couche de tissu supplémentaire n’atténue en rien l’effet qu’il a sur moi.

J’y réfléchis un instant, troublée d’être à ce point affectée par sa présence. Un barrage ne tient que s’il n’a aucune fissure.

– Il faut vraiment qu’on arrête de se rencontrer comme ça.»