/sports/football
Navigation

L'entraîneur des Browns voulait Colin Kaepernick en 2017

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien entraîneur-chef des Browns de Cleveland Hue Jackson a révélé qu’il voulait obtenir le quart-arrière Colin Kaepernick en 2017.

• À lire aussi: Les Broncos manifestent

• À lire aussi: Racisme: la NFL regrette ses actions du passé

• À lire aussi: Un beau geste de Vernon Adams fils

C’est ce qu’a dit l’homme de 57 ans lors de son passage à la radio d’ESPN, vendredi. 

«Je le voulais, a-t-il affirmé. Cela n’a tout simplement pas fonctionné. Évidemment, il faut que cela fonctionne sur le plan financier, que cela aille de pair avec nos plans concernant le repêchage et tout le reste. Ce n’était pas ma décision.»

Cette déclaration ne concorde cependant pas avec ce que disait Jackson en 2017.

«Nous n’avons pas vraiment parlé de Colin, avait-il dit à l’époque. Il y a d’autres joueurs à ce stade sur lesquels nous avons eu beaucoup de conversation, afin de voir si nous pouvons les ajouter à notre formation.»

L’ancien entraîneur-chef avait aussi clamé qu’il ne voulait pas que ses joueurs protestent pendant l’hymne national américain, ce qu’a fait Kaepernick dans l’uniforme des 49ers de San Francisco lors de la campagne 2016.

Le pivot n’a plus joué dans la NFL après cette saison. L’année suivante, il a poursuivi le circuit Goodell, alléguant qu’il était victime d’une conspiration des propriétaires des 32 équipes. Il affirmait que ceux-ci voulaient l’empêcher de jouer, et ce, en raison de ses protestations. En 2019, Kaepernick et la NFL ont conclu une entente dont le montant n’a pas été révélé.

Pour revenir aux Browns de 2017, ils ont choisi de sélectionner le quart DeShone Kizer en deuxième ronde à la place d’offrir une chance à Kaepernick. Cette année-là, Cleveland n’a amassé aucune victoire...