/finance/business
Navigation

Le Québec inc. se réinvente: un jeune entrepreneur bonifie son offre de produits en bambou

Antoine Olivier Plourde
Photo Simon Clark En plus de leur aspect écologique, les produits de Solution Bamboo, inventés par Antoine Olivier-Plourde, de Québec, se vendent à un prix abordable.

Coup d'oeil sur cet article

Un entrepreneur de 20 ans qui venait tout juste de lancer son entreprise de brosses à dents écologiques a dû revoir son modèle d’affaires en raison de la pandémie, une réflexion qui, finalement, pourrait avoir d’intéressantes retombées pour la suite.

• À lire aussi: Québec inc. : des entrepreneurs qui se retroussent les manches

Étudiant au cégep en gestion de commerce, Antoine Olivier-Plourde démarrait en décembre dernier Solution Bamboo.

L’idée était alors de fournir des brosses à dents fabriquées en bambou – un matériel léger et résistant qui se décompose beaucoup plus rapidement que le plastique – aux cabinets de dentistes.

«Les cliniques dentaires ont un volume énorme, elles écoulent des milliers de brosses à dents par année. Ça allait vraiment bien, il y avait une très grosse demande pour ça», explique le jeune entrepreneur, qui a été sensibilisé dès son adolescence à l’importance de préserver l’environnement et de limiter l’utilisation du plastique. 

Rapidement près d’une cinquantaine de cliniques – principalement de la grande région de Québec, d’où est originaire le jeune entrepreneur – lui ont fait confiance. Mais toutes ont été forcées de fermer leurs portes à la mi-mars, dans la foulée des mesures de confinement imposées par Québec.

Face à la situation, Antoine Olivier-Plourde s’est retroussé les manches. Dès lors, le jeune homme a bâti un site web pour rejoindre les particuliers, en plus de bonifier considérablement son offre de produits faits en bambou.

En plus des brosses à dents, on y retrouve désormais des bouteilles, des bols, des assiettes pour enfants, des planches à découper et des sous-verre, entre autres. 

Il a aussi frappé aux portes de pharmacies, de boutiques et de dépanneurs, question de développer de nouveaux points de vente.

«La COVID, c’est plate pour beaucoup de gens. Dans mon cas, ça m’a ouvert les yeux. Parce que j’avais juste un canal de vente, et là, ça m’a fait réaliser qu’il y avait beaucoup plus d’opportunités», résume-t-il.

Prix compétitifs

Et la réponse est là, assure-t-il, précisant avoir vu un effet intéressant du Panier Bleu sur ses ventes. Le prix de ses produits joue aussi, selon lui. 

«Acheter une brosse à dents en bambou revient souvent à 6,50 $, alors que la brosse à dents en plastique est à 4 $. Moi, c’est des produits simples, mais abordables», explique-t-il.

Antoine Olivier-Plourde ne s’en cache pas : ses produits sont faits en Chine. Mais il insiste sur le fait qu’il demeure un entrepreneur d’ici. «Je fais ce que je peux avec ce que j’ai. J’aimerais bien faire des brosses à dents avec du bouleau ou du sapin, mais ça ne marche juste pas», illustre-t-il.