/news/coronavirus
Navigation

Le confinement : un risque pour les yeux

Le confinement : un risque pour les yeux
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

L’augmentation du temps passé devant l’ordinateur en temps de confinement peut avoir des impacts importants sur la santé oculaire, selon des optométristes interrogés par le «24 Heures». 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Deux problématiques ressortent du lot : des symptômes de fatigue oculaire et de sécheresse oculaire, avance Jahel St-Jacques, optométriste et partenaire IRIS, membre du Groupe Vision New Look. 

«Quand on parle de fatigue oculaire, on peut ressentir des maux de tête, il y a certaines personnes qui vont se plaindre de pressions autour des yeux, au-dessus de l’arcade sourcilière, de la difficulté de faire la mise au point, de la difficulté à passer de la vision de près à la vision de loin par exemple», explique Jahel St-Jacques. 

Le confinement : un risque pour les yeux
PHOTO COURTOISIE

«Pour la sécheresse oculaire, les gens qui vont la ressentir le plus vont avoir les yeux qui brûlent, qui piquent, qui chauffent, qui sont rouges, qui sont larmoyants un peu paradoxalement, poursuit-elle. Quand la surface de l’œil est asséchée, il va y avoir un larmoiement réflexe qui va s’installer, et ça peut en venir à créer une vision qui est fluctuante, comme si on a besoin de cligner régulièrement des yeux pour que la vision soit meilleure.» 

Prévention

Depuis le 1er juin, les optométristes sont autorisés à reprendre leurs activités. Cela dit, certains inconforts peuvent être évités simplement en faisant de la prévention. 

La première étape est de porter des lunettes ou lentilles cornéennes adaptées à ses besoins. «Et sinon, il y a un paquet de petits trucs aussi simples que la fameuse règle du 20-20-20 », mentionne Jahel St-Jacques. « Ce n’est vraiment pas compliqué, on n’a pas besoin de sortir le chronomètre, mais grosso modo, toutes les 20 minutes, on devrait prendre une vingtaine de secondes en regardant à 20 pieds. » 

Le confinement : un risque pour les yeux
PHOTO COURTOISIE

On peut aussi porter attention à ses clignements d’yeux lorsqu’on est à l’ordinateur. « On recommande de cligner fort une fois de temps en temps ou de mettre des gouttes régulièrement, au besoin, si on a des symptômes de sécheresse», mentionne la Dre Sylvie Larouche, optométriste à la clinique Vision Rosemont. 

«Parfois, une paire de lunettes dédiée à l’écran peut optimiser un peu ce que l’on voit à l’écran, et avec un filtre pour la lumière bleue ça ne peut pas faire de mal non plus, suggère pour sa part le Dr Michael Toulch, optométriste à la clinique Harry Toulch. Surtout si on passe des heures et des heures devant son ordinateur, ça peut être une bonne idée.»