/news/society
Navigation

Les Augustines de Québec vont marcher pour les soignants

Les Sœurs Augustines de Québec marcheront tous les jours dans l’enceinte du Monastère, du 15 juin au 4 juillet, à raison d’une heure par jour, afin de lancer un «mouvement de solidarité et de compassion» envers le personnel soignant et les proches aidants.
Photo Courtoisie Les Sœurs Augustines de Québec marcheront tous les jours dans l’enceinte du Monastère, du 15 juin au 4 juillet, à raison d’une heure par jour, afin de lancer un «mouvement de solidarité et de compassion» envers le personnel soignant et les proches aidants.

Coup d'oeil sur cet article

Beau temps, mauvais temps, les Sœurs Augustines de Québec marcheront quotidiennement durant une heure, pendant 20 jours, pour honorer le personnel soignant et les proches aidants.

Les religieuses, dont l’âge moyen est de 70 ans, veulent ainsi solliciter les dons du public pour financer des activités de ressourcement, des ateliers et des séjours de répit à des tarifs préférentiels qui seront offerts aux soldats de la santé qui ont combattu le coronavirus ou qui n’ont jamais cessé de donner de leur temps à des proches pendant la pandémie.

«Les Augustines sont les fondatrices de notre système de santé. Elles sont habituées d’être dans l’action, ayant géré pendant plusieurs, plusieurs années des hôpitaux. Elles essayaient de voir comment elles pouvaient aider» ces personnes, qu’elles considèrent affectueusement comme des «héritiers naturels», raconte Isabelle Duchesneau, directrice générale du Monastère des Augustines.

Programme existant

L’argent sera versé dans un programme de répit et de ressourcement qui est offert depuis 2015 pour cette clientèle. L’an passé, il a profité à plus de 575 proches aidants, étudiants et soignants, qui répondaient à certains critères d’admissibilité. Par cette campagne, les sœurs espèrent perpétuer leur mission et élargir ce programme à davantage de personnes, explique Mme Duchesneau.

Les Sœurs Augustines de Québec marcheront tous les jours dans l’enceinte du Monastère, du 15 juin au 4 juillet, à raison d’une heure par jour, afin de lancer un «mouvement de solidarité et de compassion» envers le personnel soignant et les proches aidants.
Photo Courtoisie

Neuf Sœurs Augustines résident toujours dans le Vieux-Québec. Par chance, aucune d’elles n’a souffert de la COVID-19 jusqu’ici. Elles ne cherchent pas à réaliser une performance sportive, blague Mme Duchesneau, mais plutôt à lancer un «mouvement de solidarité et de compassion».

«Ce n’est pas un marathon, c’est une marche symbolique», résume-t-elle. Selon leurs capacités, à compter de lundi prochain et jusqu’au 4 juillet, quelques-unes d’entre elles réaliseront chaque jour un circuit de quelques centaines de mètres à travers le monastère et son jardin.

Espoir

Pendant ce temps, le monastère diffusera des capsules d’information portant sur les 380 années d’histoire des Augustines sur ses réseaux sociaux et son site web. 

Il sera question de pandémies antérieures et d’autres épreuves que les Québécois et les Augustines ont traversées au fil des décennies ou encore des découvertes scientifiques en matière de santé qui ont marqué l’histoire. «Pour la population, il y a un beau message d’espoir» alors que le monastère est toujours debout et que la mission des Augustines est toujours bien vivante, pense Mme Duchesneau.

L’objectif est de «mobiliser» au moins 20 000 personnes à travers le Québec et d’amasser un minimum de 100 000 $.

«[Cette cause] nous concerne tous de très près, parce qu’on connaît tous quelqu’un qui est soignant ou proche aidant, puis on va tous avoir besoin d’un soignant [un jour]», insiste Isabelle Duchesneau.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com