/news/politics
Navigation

Frasques d'André Boisclair: «C’est troublant et c’est choquant», dit Pascal Bérubé

Coup d'oeil sur cet article

«C’est troublant et c’est choquant». Le chef intérimaire du Parti québécois (PQ), Pascal Bérubé, réagissait aux révélations de notre Bureau d’enquête sur les frasques de l’ancien chef du parti, André Boisclair.

• À lire aussi: Québec a dû gérer les frasques d'André Boisclair

• À lire aussi: Une plainte, mais pas d’actes illégaux, dit son ancien patron, Jean-François Lisée

• À lire aussi: La présumée victime de Boisclair protégée

Le Bureau d’enquête dévoilait ce matin que le gouvernement du Québec avait dû conclure une entente confidentielle avec André Boisclair après une plainte concernant l’utilisation de drogues et la présence de jeunes alors qu’il occupait le poste de délégué général à New York. La plainte, jugée fondée, avait été reçue pendant le bref mandat d'André Boisclair à la délégation générale à New York, en 2012-2013

  • Écoutez l'analyse de Jonathan Trudeau à QUB Radio:

«Je n’étais pas au courant d’une telle entente bien que j’étais au gouvernement à l’époque et je me limiterai à dire que la justice suivra son cours et monsieur Boisclair devra faire face à ses responsabilités», a-t-il affirmé en point de presse à l’Assemblée nationale.

«Il n’y a pas d’exception pour personne», a-t-il dit en ajoutant ne pas être opposé à la publication de l’entente de confidentialité « si c’est ce que souhaite le gouvernement ».

M. Boisclair a quitté les fonctions de délégué général en septembre 2013 après des allégations de l’ex-député caquiste Jacques Duchesneau, qui avait établi un lien entre la consommation de cocaïne de M. Boisclair et l’octroi d’un contrat. 

M. Boisclair a été arrêté et accusé d’agression sexuelle armée le 28 mai dernier. Les faits, qui n'ont pas de lien avec son séjour à New York où il a représenté le Québec comme délégué général pendant moins d'un an, se seraient produits à Montréal en janvier 2012.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.