/news/provincial
Navigation

[PHOTOS] Hilton Québec: le meilleur «timing» pour rénover un hôtel de A à Z

Fermé depuis janvier, le deuxième plus gros hôtel de la capitale avait déjà prévu faire l’impasse sur 2020

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Le revêtement de béton du Hilton sera remplacé par de l’aluminium.

Coup d'oeil sur cet article

Le Hilton Québec a le sens du «timing». Sans savoir qu’une pandémie ébranlerait l’hôtellerie en 2020, l’établissement a choisi le meilleur moment pour fermer et faire des rénovations majeures. 

• À lire aussi: Les annulations dans les hôtels évaluées à 300M$ à Québec

Le deuxième plus gros hôtel de la capitale – après le Château Frontenac – est en train de subir une transformation extrême, a-t-on pu observer lors d’une première visite de chantier effectuée par Le Journal.

Tout sera refait de A à Z : les chambres, les aires publiques, le lobby, les salles de conférences, les restaurants, le centre de conditionnement physique, les fenêtres, la plomberie, l’électricité, etc. 

Les chambres ont été mises à nu.
Photo Stevens LeBlanc
Les chambres ont été mises à nu.

Le look de l’hôtel, à l’extérieur, ne changera pas beaucoup en raison des contraintes imposées dans le secteur de la colline Parlementaire, mais le béton cédera sa place à un revêtement d’aluminium, plus durable, de la même couleur.

«On appelle ça une rénovation mais au fond, c’est une construction neuve à partir d’un squelette. La transformation touche tout», observe la directrice des ventes et du marketing, Gina Cuglietta, qui ne peut dévoiler le coût de ce chantier d’envergure.

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Fermeture planifiée 

Les propriétaires torontois, InnVest Hotels, étaient loin de se douter que leur industrie s’effondrerait en raison de la crise sanitaire et que les clients, de toute façon, ne seraient pas au rendez-vous lorsqu’ils ont pris l’audacieuse décision de fermer l’hôtel durant un an.

Le DG du Hilton Jean-François Lincourt, la directrice des ventes Gina Cuglietta et le directeur technique Carl Voyer.
Photo Stevens LeBlanc
Le DG du Hilton Jean-François Lincourt, la directrice des ventes Gina Cuglietta et le directeur technique Carl Voyer.

«C’est assez incroyable d’être tombé comme ça. C’est irréel et c’est tout un timing. C’était assez ambitieux de prendre une décision comme celle-là au niveau financier, mais c’était la meilleure décision à prendre car si on avait continué à recevoir des clients pendant les travaux, on aurait étiré ça et ça aurait pris au moins 3-4 ans pour les compléter. Ce n’était pas viable», raconte Mme Cuglietta.

Loin de se réjouir du malheur des autres, elle rappelle que InnVest et la chaîne Hilton sont eux aussi affectés puisqu’ils possèdent de nombreux autres hôtels. «C’est malheureux pour tout le monde. Il y aura un impact aussi pour le futur et ça va prendre un certain temps avant que ça revienne comme avant», relativise-t-elle.

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Réouverture le 1er janvier 2021

Fermé en début d’année, le Hilton Québec compte rouvrir ses portes comme prévu le 1er janvier 2021, malgré l’arrêt du chantier durant sept semaines en raison de la COVID-19, ce qui aura un impact inévitable sur l’échéancier.

Les 571 chambres n’auront pas toutes été refaites dans les délais prévus et les travaux se poursuivront au-delà du 1er janvier, mais les futurs clients n’en souffriront pas, assure Mme Cuglietta. «On va ouvrir avec un inventaire réduit de chambres, mais les clients ne verront pas la différence parce que toutes les chambres ont déjà été défaites, donc ça ne fera pas de bruit.»

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Quebec
Photo Stevens Leblanc