/investigations/health
Navigation

Qui a eu la COVID-19 au Québec?

The young woman with medical mask on her face stands on the crowded street
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

On a beaucoup parlé des personnes âgées et du coronavirus, mais saviez-vous que les Québécois les plus nombreux à contracter le virus sont dans la quarantaine ? Saviez-vous également que les femmes ont été significativement plus touchées que les hommes ?

• À lire aussi: Ceux qui ont eu la COVID-19 près de chez vous

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Hécatombe dans un CHSLD

Notre Bureau d’enquête s’est penché sur les caractéristiques démographiques des personnes qui ont eu la COVID-19 et vous présente des constats qui pourraient vous surprendre. 

Personne-type la plus touchée  

  • Femme     
  • Dans la quarantaine     
  • Habite à Montréal     
  • Travaille dans le milieu de la santé         

ÂGE     

Les quadragénaires les plus touchés

Les gens de 40 à 49 ans ont été les plus contaminés par le coronavirus, suivis des 50 à 59 ans. Mises ensemble, ces deux tranches d’âge forment 30 % des personnes touchées, soit un peu plus que leur poids réel dans la population (27 %). Les 80 à 89 ans composent 12 % des cas au Québec alors qu’ils n’occupent que 3,75 % de l’espace démographique. C’est également dans cette tranche d’âge qu’on trouve le plus de mortalité. 

Âge% des cas
0-9 ans 2,9 %
10-19 ans 4,4 %
20-29 ans 12,5 %
30-39 ans 12,8 %
40-49 ans 15,1 %
50-59 ans 14,7 %
60-69 ans 9 %
70-79 ans 7,8 %
80-89 ans 12 %
90 ans et plus 8,5 %

 

SEXE      

Les femmes davantage contaminées 

Les femmes représentent près de 60 % des cas de coronavirus au Québec, alors qu’elles ne forment qu’environ 50 % de la population.

Femmes | 58,9 %

Homme | 41,1 % 

SEXE & ÂGE     

Les dames toujours majoritaires

Lorsque l’on décortique le sexe des personnes infectées par catégories d’âge, on remarque que les femmes représentent près de 70 % des cas chez les personnes de 80 ans et plus, alors que les hommes comptent pour 32 %. Le nombre de cas est généralement un peu plus élevé chez les femmes que chez les hommes dans plus de la moitié des groupes d’âge. 

Âge Femme Homme
0 à 19 ans 50 % 50 %
20 à 29 ans 53 % 47 %
30 à 39 ans 52 % 48 %
40 à 49 ans 53 % 47 %
50 à 59 ans 56 % 44 %
60 à 69 ans 49 % 51 %
70 à 79 ans50 %50 %
80 ans et plus 68 % 32 %

 

RÉGIONS     

La COVID frappe plus fort dans la métropole

L’île de Montréal a beaucoup souffert ce printemps. Plus de 26 000 cas ont été répertoriés à ce jour, ce qui représente environ 50 % des cas dans la province, et 27 % des cas au pays.

Voici les cinq régions avec le plus grand nombre de cas 

Région Nombre de cas % des cas de la province
Montréal 26412 49,52 %
Montérégie 7426 13,92 %
Laval 5636 10,57 %
Lanaudière 4098 7,68 %
Laurentides 3115 5,84 %

 

MONTRÉAL     

Montréal-Nord durement touché

Les arrondissements du nord et de l’est de l’île ont été durement frappés. Montréal-Nord, l’un des quartiers les plus défavorisés de la métropole, arrive en peloton de tête et comporte près de 10 % des cas dans la région, et environ 2929 cas par 100 000 personnes.

Arrondissements Nombre de cas % des cas de la région
Montréal-Nord 2467 9,6 %
Ahuntsic-Cartierville 2239 8,7 %
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve 2214 8,6 %
Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce 2141 8,3 %
Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles 2091 8,1 %

 

OCCUPATION     

Les travailleuses de la santé au front

Selon les données de Statistique Canada, les braves travailleurs de la santé représentent 21 % des cas de coronavirus au Québec. Les femmes, qui sont plus nombreuses que les hommes dans ce secteur, forment d’ailleurs près de 80 % des cas. De plus, un cas sur 10 déclaré dans la province provient des écoles et des services de garde.

1- Nombre de cas par occupation

Non déclaré | 69 %

Professionnels de la santé | 21 % dont 79 % de femmes

Adultes et enfants des écoles ou des services de garde | 10 % dont 64 % de femmes 

2- L’impact sur les travailleurs de la santé par région 

Montréal 

5481 travailleurs de la santé ont été infectés, soit 21 % des cas totaux sur l’île.   

  • Anjou | 33 % des cas dans l’arrondissement    
  • Saint-Léonard | 30 %  
  • Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles | 28 %  
  • Montréal-Nord | 25 %   

Autres régions  

  • Lanaudière | 35 % en date du 12 mai   
  • Montérégie | 29 %  
  • Laval | 28 % en date du 20 mai    
  • Capitale-Nationale | 27 % des cas dans la région   
  • Abitibi-Témiscamingue | 16 %   

Des cas aussi en prison et dans l’armée 

Des prisonniers et des soldats ont aussi été infectés par le coronavirus. Dans les établissements de détention provinciaux, 99 détenus et 50 employés ont été atteints par la COVID-19. Dans les établissements correctionnels fédéraux du Québec, ce nombre grimpe à 231 détenus. Le Centre fédéral de formation, situé à Laval, a été particulièrement touché avec 161 cas et un décès. On compte également à ce jour 36 soldats contaminés, dont 19 cas toujours actifs, parmi les militaires venus prêter main-forte dans les CHSLD. 

 

Sources : données de l’Institut national de santé publique du Québec, du gouvernement du Québec et de Statistique Canada sur 42 530 cas au Québec entre le 24 février et 18 mai.