/qubradio
Navigation

Il ne faut pas imiter la police américaine, croit l’ancien directeur du SPL

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la brutalité policière et le racisme systémique sont au cœur de l’actualité, l’ancien directeur du Service de police de Laval (SPL), Jean-Pierre Gariépy, croit que les corps policiers du Québec doivent éviter d’adopter une image répressive, comme c’est le cas aux États-Unis.

• À lire aussi: Québec crée un groupe d’action contre le racisme

Le meurtre de George Floyd a ravivé le débat sur la façon dont les policiers doivent agir afin de se rapprocher des communautés et ainsi, éviter des escalades de violence et d'arrestations.

Pour l’ancien directeur du SPL, la solution réside dans le retour en force des policiers communautaires. 

«Les résultats étaient tellement bons, mais on est en train de défaire ça, a-t-il expliqué à Richard Martineau sur QUB radio. On donne une image d’une police trop répressive, et ce n’est pas ça qu’il faut faire. Il faut plutôt qu’elle semble accessible et près de la population, et non répressive à un point quasi militarisé.» 

  • Écoutez l’entrevue complète de Jean-Pierre Gariépy:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions