/news/currentevents
Navigation

Coupable de délit de fuite mortel

Le camionneur ontarien a tué un jeune Mexicain en visite et blessé trois membres de sa famille à l’été 2017

palais2020/06/16
Photo Chantal Poirier Harmandeep­­­ Singh

Coup d'oeil sur cet article

Un camionneur ontarien a été déclaré coupable mardi d’avoir fui les lieux d’une violente collision ayant coûté la vie à un jeune Mexicain en visite, en plus de blesser trois membres de sa famille.

• À lire aussi: L’accusé du délit de fuite jure s’être arrêté après l’impact

• À lire aussi: L’accusé avait pris la fuite en Inde

« La cour croit l’accusé quand il dit être profondément désolé pour ce qui s’est passé », a déclaré la juge Dannie Leblanc, au palais de justice de Longueuil.

Cependant, la magistrate n’a pas cru l’ensemble de la version d’Harmandeep Singh, qui prétendait s’être trouvé dans un tel état de choc, après avoir provoqué la collision fatale, au point de ne plus pouvoir prendre des décisions éclairées.

Aux yeux de la juge, le témoignage de l’accusé de 26 ans n’était « ni franc ni crédible ».

« Il y a eu beaucoup de préparation et d’efforts pour quitter le pays [moins de 24 heures après le drame] pour un homme qui était en état de choc », a-t-elle dit en rendant son jugement en anglais.

C’est que Singh était déjà à 12 000 km d’ici, dans son pays natal de l’Inde, quand les policiers ont réussi à l’identifier.

La collision est survenue vers 1 h, le 3 août 2017, sur l’autoroute 30 est, à Brossard, sur la Rive-Sud.

Voici ce qu’il restait de la Chevrolet Cavalier des victimes après la collision avec le poids lourd conduit par Harmandeep­­­ Singh
Photo d'archives
Voici ce qu’il restait de la Chevrolet Cavalier des victimes après la collision avec le poids lourd conduit par Harmandeep­­­ Singh

L’impact d’une rare intensité entre un semi-remorque et une Chevrolet Cavalier a été filmé par des caméras de surveillance du ministère des Transports.   

Sur la vidéo, on voit un poids lourd blanc de marque Volvo emboutir de plein fouet l’arrière d’une voiture rouge.

Le véhicule a ensuite été propulsé contre un lampadaire près de la voie rapide. 

Puis, la structure s’est affaissée sur le côté gauche du véhicule, tuant sur le coup Ariel Rodrigo Garcia Ramos, 21 ans. 

Son frère Saul, leur mère Paula Sandra Ramos, et le conjoint de celle-ci, Tulio Galindo, ont tous été grièvement blessés. 

il tente de fuir le pays

Singh a été accusé de délit de fuite ayant causé la mort et des lésions, car il n’est pas resté sur la scène pour porter assistance aux victimes et décliner son identité.

Lorsqu’il a témoigné pour sa défense, en janvier, le camionneur a soutenu s’être arrêté, mais être vite reparti, vu la scène horrifiante qu’il avait sous les yeux. 

« C’était la pire scène que j’ai vue dans ma vie », a-t-il décrit, en larmes.

Par la suite, il s’est toutefois empressé de cibler un stationnement où laisser son poids lourd endommagé, de trouver un moyen pour rentrer rapidement en Ontario, et d’obtenir un billet d’avion à destination de l’Inde avec départ le soir même. 

Des détails que la juge Leblanc a qualifiés de contradictoires.

Tulio Galindo et ses proches étaient présents mardi pour la décision de la magistrate. 

« C’est sûr que je suis soulagé, mais ça me fait revivre encore beaucoup d’émotions », a-t-il commenté en espagnol. 

Singh reviendra devant le tribunal en août pour les observations sur la peine.