/news/provincial
Navigation

Interdiction d’arrosage et de remplissage de piscines à Québec

Coup d'oeil sur cet article

Confrontée à une surconsommation d’eau et à une canicule annoncée pour les prochains jours, la Ville de Québec vient d’interdire l’arrosage et l’usage de l’eau potable à des fins de nettoyage ou de remplissage de piscines.

«Au moment où on se parle, ça peut juste empirer. Ça nous crée du souci», a fait savoir le maire Labeaume, mercredi, en fin d’après-midi, lors d’un point de presse virtuel. L’interdiction est en vigueur immédiatement et jusqu’à nouvel ordre. 

Dans la liste des interdictions, notons celle de laver des véhicules, de nettoyer des stationnements ou des revêtements extérieurs, d’arroser des pelouses et de remplir des piscines (exception faite des nouvelles piscines). La Ville a également arrêté le nettoyage des stationnements après avoir achevé celui des rues. 

L’utilisation domestique pour la douche et pour le lavage des vêtements est toujours permise. Tout comme l’arrosage manuel des potagers, des jardins, des boîtes à fleurs, des plates-bandes et des arbustes en soirée seulement ainsi que l’’arrosage d’une nouvelle pelouse, ensemencée ou tourbée, aux heures prévues au règlement municipal.

La Ville promet une surveillance régulière du respect de cette réglementation. Les personnes en infraction peuvent recevoir des amendes de 150 à 1000$.

Comme la production de l’eau est une compétence d’agglomération, les mêmes interdictions s’appliquent également à Saint-Augustin-de-Desmaures et à L’Ancienne-Lorette.

Télétravail

À cause du manque de pluie et de la présence massive des gens en télétravail chez-eux, la consommation d’eau est donc exceptionnelle ces temps-ci. Les réservoirs sont à des niveaux très bas. 

«Les réserves d’eau sont en train de descendre et la situation est critique, a admis la conseillère Suzanne Verreault. La météo va arranger les choses.»