/travel/destinations/quebec
Navigation

13 belles grandes plages du Québec à explorer cet été

Coup d'oeil sur cet article

À cause des restrictions de voyage liées au coronavirus, il nous faudra oublier les plages du Maine et du Nouveau-Brunswick pour un temps. Heureusement, il existe une foule d’endroits où on peut étendre nos serviettes au Québec, que ce soit le long du fleuve ou au bord d'un lac.

Voici 13 plages – sauvages ou pas si sauvages, chaudes ou pas si chaudes, lointaines ou pas si lointaines – qui méritent d’être découvertes. Ce ne sont pas les seules, mais elles ont toutes ceci en commun: du sable, de belles vues, une ambiance unique... et de l’espace, beaucoup d’espace!  

Vérifiez les restrictions liées à la COVID-19 et les horaires avant de partir. Certaines de ces plages sont actuellement fermées.

>>> Lisez aussi: 13 plages où affronter les grandes chaleurs à moins de 2h de Montréal 

Voici 13 des plus belles grandes plages du Québec:

La plage de la Pointe-aux-Loups, Îles-de-la-Madeleine  

Les plages blanches et sauvages des Îles-de-la-Madeleine, au cœur du golfe du Saint-Laurent, sont probablement les plus belles de la province. Celle de la Pointe-aux-Loups fait 16,5 km et est bordée de hautes dunes presque blanches. Tranquillité assurée.

Gratuit. Sans surveillance ni services.

La plage de la Pointe-Fine, Lanaudière  

Le parc régional du lac Taureau compte des dizaines d’îles et 32 km de rivage sablonneux, que l’on peut explorer en embarcation, ainsi qu’une plage plus facilement accessible appelée Pointe-Fine. Elle est longue d’un kilomètre. 

Accès au parc: 7$ par adulte. Avec surveillance et services.

La plage d’Aguanish, Côte-Nord   

Des kilomètres de sable clair, des vues magnifiques du golfe du Saint-Laurent et l’impression d’être au bout du monde: voilà ce qui attend les visiteurs à Aguanish, un village de 300 âmes situé près de Natashquan. 

Gratuit. Sans surveillance ni services.

La plage du parc national de la Pointe-Taillon, SaguenayLac-Saint-Jean  

Voici une plage couleur cassonade qui se déploie sur près de 15 km, au bord du lac Saint-Jean, et qui offre de beaux couchers de soleil. Elle est en partie longée par la Véloroute des bleuets et on y trouve quelques terrains de camping sauvage aménagés.

Accès au parc: 8,90$ par adulte. Avec surveillance et services.

La Pointe-aux-Anglais, Côte-Nord  

Sauvage et imposante, cette plage de Port-Cartier fait 11 km de long. Son nom lui vient du naufrage de la flotte de l’amiral anglais Walker en 1711. On dit que c'est l'une des plus spectaculaires de la Côte-Nord et du Québec.

Gratuit. Sans surveillance, marina à proximité.

La plage de Saint-Irénée, Charlevoix  

Il règne une petite ambiance balnéaire un peu rétro sur la plage municipale de Saint-Irénée, dont la largeur varie en fonction des marées. Elle est bordée par le Saint-Laurent, bien sûr, mais aussi par le chemin de fer, la route 362 et quelques casse-croûtes, crèmeries et auberges. 

Gratuit. Sans surveillance, commerces à proximité.

La flèche de sable de Penouille, Gaspésie  

Située dans le parc national Forillon, au bout de la péninsule gaspésienne, cette plage porte bien son nom puisqu’il s’agit d’une pointe de sable de 2 km. Elle est aimée autant par les amateurs de «kitesurf» que les petites familles. 

Accès au parc: 7,90$ par adulte (haute saison). Sans surveillance, centre de services dans le secteur.

La plage d’Oka, Laurentides  

En bordure du lac des Deux-Montagnes, la plage d’Oka est très fréquentée. Mais elle est aussi très longue. En dehors des journées de grand achalandage, il est possible de se trouver un coin de sable plutôt paisible en s’éloignant de la zone surveillée. 

8,90$ par adulte (accès au parc) + 8,65$ pour le stationnement. Avec surveillance et services.

La plage du Havre, Îles-de-la-Madeleine  

Aussi appelée Sandy Hook, cette plage unique est un long crochet de sable (12 km) qui s’avance dans le golfe du Saint-Laurent. Il faut marcher au moins 1h30 pour en atteindre le bout!

Gratuit. Sans surveillance ni services.

La plage Haldimand, en Gaspésie   

Non loin du centre de Gaspé, cette plage de sable offre une vue sur le parc Forillon. Elle est longue, mais peut être assez animée, notamment lors d’événements comme le concours annuel de châteaux de sable (annulé en 2020).

Gratuit. Avec surveillance et services.

La plage de Vauvert-sur-le-lac-St-Jean, SaguenayLac-Saint-Jean  

À Dolbeau-Mistassini, la «plage de Vauvert» fait plusieurs kilomètres de long et offre des vues mémorables sur le lac Saint-Jean, un plan d’eau qui fait deux fois la superficie de l’île de Montréal et qui offre, en fait, 42 km de plages. On y accède par un centre de villégiature offrant chalets et places de camping.

Gratuit. Avec services et surveillance.

La plage du centre touristique du Lac-Simon, Outaouais  

Cette plage familiale est vaste (2 km de long), mais elle attire beaucoup de monde. Elle est connue pour ses eaux claires peu profondes et son sable particulièrement doux.

Accès quotidien: 10,87$ par adulte. Avec surveillance et services.

La plage du lac Faillon, Abitibi-Témiscamingue  

Au cœur d’une pourvoirie, à l’écart de Senneterre, la plage de sable du lac Faillon est une option de choix en Abitibi. Plusieurs l’ont déjà vue sans le savoir: elle figure sur la carte d’assurance maladie du Québec.  

Forfaits et services à la pourvoirie.

>>> Pour plus de suggestions, voyez nos tops des plages du Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et des Îles-de-la-Madeleine.