/qubradio
Navigation

Déconfinement des restaurants: il faut assouplir les mesures, car l’industrie «s’en va dans le mur»

Richard Lafrance
Photo courtoisie Richard Lafrance

Coup d'oeil sur cet article

Complexes, difficiles à appliquer et parfois même risquées pour les employés, les mesures mises en place pour le déconfinement des restaurants ne font pas que transformer l’expérience des clients; elles causent également bien des maux de tête à de plus petits restaurateurs. 

• À lire aussi: Voici ce qui est ouvert ou fermé, permis ou interdit

• À lire aussi: Incapable d’utiliser sa terrasse pour une 4e année

• À lire aussi: Manger au resto, c’est moins pire qu’on pourrait le penser

«Il faut [que le gouvernement] s’ajuste, parce que c’est une industrie qui s’en va dans le mur», a lancé sans détour Richard Lafrance, propriétaire des restaurants L’Impérial et Robusto de Granby, à QUB radio, vendredi.

Selon lui, les paramètres imposés aux restaurateurs pour le déconfinement sont adaptés surtout aux grandes enseignes et ne conviennent pas à la réalité des établissements plus artisanaux, où l’ambiance et l’expérience occupent une place primordiale.

En entrevue avec Benoît Dutrizac, M. Lafrance s’est aussi inquiété pour ses cuisiniers, pour qui le port du masque peut s’avérer carrément dangereux dans une cuisine où la chaleur est intense, particulièrement en pleine canicule.

ÉCOUTEZ l’entrevue complète de Richard Lafrance à QUB radio:

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions