/news/provincial
Navigation

Le Port de Québec accumule les records en 2019

Des sommets en investissements, revenus et visiteurs

Le président-directeur général de l’Administration portuaire de Québec, Mario Girard
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Le président-directeur général de l’Administration portuaire de Québec, Mario Girard

Coup d'oeil sur cet article

Le Port de Québec a connu en 2019 une année record en termes d’investissements, d’accueil de croisières et de revenus.

• À lire aussi: La baie de Beauport repensée

Lors de son assemblée générale annuelle, vendredi, les administrateurs du Port ont présenté les états financiers et les principaux projets de développement réalisés au cours de la dernière année.

En tout, en 2019, des chantiers d’une valeur totale de 169 millions $ ont été lancés par le Port et ses différents opérateurs.

« 2019 a été une année de croissance », s’est réjoui le président-directeur général de l’Administration portuaire de Québec (APQ), Mario Girard.

Parmi les chantiers lancés, notons la réparation des quais et des infrastructures comme le pont-levis et la mise sur pied du terminal maritime d’exportation de grains de Sollio Agriculture.

Mario Girard, président-directeur général du Port de Québec présente les états financiers et les principaux projets de développement à Québec, vendredi.
Photo Stevens LeBlanc
Mario Girard, président-directeur général du Port de Québec présente les états financiers et les principaux projets de développement à Québec, vendredi.

Croisières

Les croisières ont encore, en 2019, signé une année record. « Avec 236 715 visiteurs, on a atteint de nouveaux sommets », a souligné M. Girard. L’année précédente, 231 000 croisiéristes avaient débarqué sur les quais de Québec.

Par contre, s’est désolé le PDG, l’année 2020 sera tout autre, avec l’annulation complète de la saison des croisières, en raison de la pandémie. M. Girard s’est inquiété de l’impact sur l’industrie touristique qui est intimement liée à la venue des croisiéristes.

« C’est davantage impactant pour l’industrie du tourisme. Nous sommes de tout cœur avec eux pour cette période. On travaille fort à ce qu’on puisse redémarrer pour 2021. »

« 2019 représente la meilleure année pour le Port de Québec en termes de revenus et de rentabilité », a exposé Geneviève Lemaire, vice-présidente de la direction financière de l’APQ.

Le Port a enregistré un record dans ses produits d’exploitation, avec 43,1 millions $, soit une augmentation de 17 %. Le bénéfice a grimpé à 15 millions $ comparativement à 11 millions $ en 2018.

Tonnage

Le Port a aussi marqué sa quatrième année de croissance consécutive en matière de tonnage manutentionné, avec 29 millions de tonnes de marchandises. « L’augmentation du tonnage a été la plus notable pour les cargaisons liées aux industries de l’énergie, de l’acier, des mines et des métaux », explique le Port.