/weekend
Navigation

Bien manger au resto

Waiter serving in motion on duty in restaurant. The waiter carries dishes
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Fébrile à l’idée de retourner dans vos restos préférés ? Tant mieux, les restaurateurs en ont grandement besoin. Si ma chronique du week-end dernier abordait la consommation de boissons alcoolisées, cette semaine, je vous propose d’ana-lyser les meilleurs choix offerts au menu !

• À lire aussi: Terrasses et boissons alcoolisées


SALADE = SANTÉ ?

Les salades, du fait de leurs couleurs invitantes, dégagent une image santé. Si elles sont assurément vitaminées, certaines cachent bien des calories, des matières grasses, des glucides et du sodium ! 

Quelques exemples :  

  1. Salade César, format repas : 830 calories, 55 g de lipides (l’équivalent de 14 c. à thé de gras) et 1080 mg de sodium (47 % de l’apport maximal recommandé)  
  2. Salade thaïlandaise au poulet : 720 calories, 86 g de glucides (l’équivalent en glucides de près de 6 tranches de pain) et 1050 mg de sodium (46 % de l’apport maximal recommandé)  
  3. Salade de poulet aux pacanes : 950 calories, 72 g de gras (l’équivalent de 18 c. à thé de gras), 1460 mg de sodium (63 % de l’apport maximal recommandé)  
  4. Salade Bangkok végé : 960 calories, 106 g de glucides (l’équivalent en glucides de 7 tranches de pain), 1730 mg de sodium (75 % de l’apport maximal recommandé)    

Contrairement à la croyance populaire, les salades repas ne représentent pas toujours les meilleurs choix. Les portions sont souvent si généreuses, qu’il faut une quantité considérable de vinaigrette pour bien enrober le tout. C’est ainsi que les lipides et le sodium grimpent rapidement. Les portions modérées sont souvent de meilleurs choix. 

Options allégées

J’aime beaucoup l’option de prendre deux entrées. Les portions sont souvent suffisamment garnies pour combler notre faim réelle. 

L’une des deux entrées devra contenir une source de protéines (végétales ou animales), question de rassasier suffisamment.


QUELQUES IDÉES DE COMBINAISONS D’ENTRÉES GAGNANTES :  

  1. Gaspacho de légumes grillés et tartare de saumon et ses croûtons  
  2. Salade de tomates-mozzarella basilic et calmars grillés  
  3. Tartare de bœuf et asperges aux amandes grillées  
  4. Salade de fenouil, oranges et olives et crevettes épicées grillées  
  5. Salade d’épinards et mangues et satay de poulet aux arachides   

De nombreux restos n’offrent plus de pain sur la table, d’autres font leurs pains maison et se font un plaisir d’offrir plusieurs choix aux clients. Si vous optez pour deux entrées à base de légumes et protéines, le pain peut très bien compléter le repas, surtout s’il est fait de farine entière. On tente cependant de se limiter à un seul pain. Manger le pain durant le repas, et non en attendant le service, facilite la consommation raisonnable. Un seul beurre (l’équivalent de 5 ml) ou l’équivalent d’une cuillère à thé d’huile d’olive par portion suffit pour rehausser le tout. 

Les options de vin vendu au verre sont aussi nombreuses. Un à deux verres sont assurément un bon complément aux entrées ci-dessus. 

Les personnes avec des besoins énergétiques plus grands se sentiront plus satisfaites s’ils optent pour une entrée et un plat ou encore un plat et un dessert. Dans ce cas, on évite de combiner des entrées et des plats qui contiennent tous les deux des féculents. Les pâtes ou le risotto, en accompagnement d’une source de protéines plutôt qu’en repas principal, sont une bonne option. Au resto italien, les pâtes, servies en primi piatti, donc en portion fort raisonnable, sont aussi intéressantes. Elles peuvent être suivies d’une viande ou d’un poisson et de légumes. 


QUELQUES IDÉES DE COMBINAISONS ENTRÉES-PLATS ÉQUILIBRÉES  

  1. Un potage froid et un poulet grillé et ses accompagnements de légumes de saison et riz sauvage  
  2. Une salade de roquette et une escalope de veau servie avec pâtes sauce tomatée  
  3. Rémoulade de céleri-rave et guédille aux homards et crevettes  
  4. Légumes grillés de saison et morue noire, écrasé de pommes de terre  
  5. Haricots fins en salade et pétoncles poêlés et quinoa aux petits légumes   

FAIM POUR UN DESSERT ?

Les tables d’hôte ne sont guère les meilleures options. Sans faim réelle, on finit toujours par manger le dessert, tout simplement parce qu’il est inclus dans le prix. Mieux vaut choisir parmi les options à la carte. Vous n’êtes pas rassasié et aimeriez terminer par une petite douceur ? 

Quelques bonnes options :  

  1. Verrine de fromage blanc et petits fruits  
  2. Coupe glacée avec sorbets  
  3. Flan et coulis de bleuets  
  4. Mini crumble aux pommes et cannelle  
  5. Poire pochée au porto   

Si un dessert plus décadent vous semble alléchant, pourquoi ne pas le partager à deux ? Une belle façon de terminer sur une petite note sucrée sans alourdir démesurément le bilan calorique !


Pour d’autres conseils en nutrition et des recettes, visitez mon blogue : isabellehuot.com