/sports/others
Navigation

GDPL: l’objectif d’un million de kilomètres atteint en 2 jours

Coup d'oeil sur cet article

Aux dires de Pierre Lavoie, l’objectif d’un million de kilomètres fixé pour l’édition virtuelle 2020 du Grand défi était ambitieux. Les Québécois l’ont fait mentir puisqu’en seulement deux jours, ils ont fracassé ce chiffre.

• À lire aussi: GDPL : plus de 500 000 kilomètres!

• À lire aussi: [EN IMAGES] Grand défi Pierre Lavoie: une première journée sous la chaleur

• À lire aussi: Pas besoin d'être de grands athlètes pour bouger

«Je suis fier, ému et heureux. Fier des kilomètres cumulés. Ému de voir autant de gens qui ont adhéré au mouvement. Heureux de voir que la société québécoise comprend le message», a dit Pierre Lavoie.

En raison de la pandémie de COVID-19, l’organisation a été contrainte de modifier l’évènement du 1000 km. L’idée de rassembler le grand public afin de promouvoir l’activité physique s’est avérée naturelle. «Il fallait un évènement positif et rassembleur. La crise de la COVID-19 nous a fait prendre conscience de l’importance de bouger. On a fait un pas de géant qui aurait pu prendre trois ans à réaliser», a expliqué le triathlète de 56 ans.

Le succès du défi 1 000 000 de KM Ensemble en a convaincu plusieurs que la population est consciente des bénéfices de l’activité physique. «Les gens ont besoin de sortir. Ils savent maintenant que bouger a des impacts positifs sur le système immunitaire et sur la santé mentale», a affirmé Pierre Lavoie.

Le Grand défi Pierre Lavoie fait la promotion de l’activité physique, mais le message de son fondateur englobe bien d’autres aspects. L’association avec le chef Louis-François Marcotte s’est donc faite naturellement il y a déjà neuf ans. «L’alimentation est au cœur de toute activité physique. Les journées de plus de 200 km de vélo du Grand défi le démontrent parfaitement», a-t-il raconté alors que le contingent s’apprêtait à conclure la deuxième journée du GDPL.

Une formule renouvelable

L’édition virtuelle 2020 connait un succès phénoménal et l’organisation compte bien répéter l’expérience. «On va écouter les commentaires des gens, mais on va assurément le refaire. Pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups en combinant l’évènement grand public avec le 1000 km», a lancé Pierre Lavoie.

Depuis 11 ans maintenant, le GDPL occupe toujours la même case horaire, soit la troisième fin de semaine du mois de juin. Malgré les circonstances et l’obligation de changer la formule, il n’était pas question de laisser ce weekend libre. «Ce projet était le meilleur. On a été en mesure de s’adapter rapidement et ça donne de superbes résultats. Je suis impressionné par la société québécoise», a dit le natif de l’Anse-Saint-Jean.

Action politique

L’événement a débuté avec un vidéo d’encouragement du premier ministre François Legault vendredi matin. Le ministre des Transports, François Bonnardel, a roulé avec Pierre Lavoie de La Baie à Québec. Plusieurs mairesses et maires de différentes villes ont fait quelques kilomètres durant le GDPL 2020. Dimanche, Isabelle Charest, ministre déléguée aux sports et aux loisirs, et Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, emboiteront le pas. Pierre Lavoie voit dans tout cela un message fort qui est lancé aux Québécois. «Ça montre que le gouvernement est en accord avec le mouvement. Un premier ministre qui fait des messages de prévention pour la santé mentale et physique, je n’ai pas vu ça souvent. C’est tout à l’honneur de Monsieur Legault.»

En bref

L’équipe de Pierre Lavoie prendra le départ de la dernière journée du GDPL dimanche, à 9h, de Sorel-Tracy, en direction de l’Institut de cardiologie de Montréal. Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre-Karl Péladeau, les ministres Isabelle Charest et Pierre Fitzgibbon, la mairesse de Montréal Valérie Plante et l’humoriste Philippe Laprise seront présents pour le dernier droit de cette 12e édition du GDPL, dont Québecor est partenaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.