/news/society
Navigation

Pas besoin d'être de grands athlètes pour bouger

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur national de la Santé publique du Québec Horacio Arruda participe cette année au Grand Défi Pierre Lavoie et incite les Québécois à bouger pour «garder la santé physique et la santé mentale».

• À lire aussi: [EN IMAGES] Grand défi Pierre Lavoie: une première journée sous la chaleur

«Ce qui est important, ce n’est pas d’être un athlète accompli, c’est de bouger, a lancé Dr Arruda quelques minutes avant le départ de la deuxième journée. On ne peut pas tous être des athlètes, mais on peut tous bouger, on peut tous marcher, on peut tous faire de l’activité physique».

«Une bonne paire d’espadrilles, un bon vêtement et ça y est, on part», a-t-il ajouté

La mouture 2020 du Grand Défi permet à l’ensemble de la population québécoise de participer à l’événement en amassant des kilomètres afin d’atteindre l’objectif de 1 million de kilomètres. Samedi en avant-midi, plus de 430 000 kilomètres avaient déjà été accumulés.

Partis de Québec ce matin, les cyclistes rouleront aujourd'hui sur la route 132 vers Béacancour où un arrêt est prévu avant de terminer la journée à Sorel-Tracy. L’arrivée doit se faire dimanche à Montréal en début d’après-midi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.