/entertainment/events
Navigation

Musée national des beaux-arts: Frida vous attend lundi!

Le MNBAQ s’est adapté pour sa réouverture

Tout le musée a été adapté pour recevoir les visiteurs en toute sécurité dès lundi.
Photo Jean-François Desgagnés Tout le musée a été adapté pour recevoir les visiteurs en toute sécurité dès lundi.

Coup d'oeil sur cet article

Après le Musée de la civilisation la semaine dernière, au tour du Musée national des beaux-arts (MNBAQ) de déconfiner. Dès lundi prochain, le public pourra renouer avec les œuvres de Frida Kahlo et de Diego Rivera, et avec celles des trois expositions de sa collection nationale déployée au pavillon Pierre-Lassonde.

Pour l’instant, il n’y a que le pavillon vitré de la Grande Allée qui sera ouvert au public. L’ouverture complète du musée pourrait se faire seulement à l’automne, alors que les autres pavillons serviront cet été pour les camps de jour. 

À l’intérieur, les visiteurs devront suivre le même protocole que dans tous les autres musées, imposé par la santé publique, comme répondre à des questions sur la santé à l’entrée, désinfecter leurs mains et suivre les parcours fléchés à l’intérieur des salles en respectant la distanciation. 

Il faut aussi faire l’achat de billets horodatés avant la visite, puisque le musée a réduit sa capacité d’accueil à 80 personnes à l’heure, plutôt que 200. Depuis la mise en vente des billets le 13 juin dernier, plus de 3300 visiteurs ont déjà planifié leur sortie muséale. 

Quelques billets resteront disponibles pour être achetés le jour même, pour les passants qui se décideraient à la dernière minute.

Malgré les nouveaux protocoles, on sent que le musée a eu la volonté de laisser une grande liberté aux visiteurs à l’intérieur des salles, a constaté Le Journal lundi, lors d’une visite de presse. 

« On voulait qu’une fois dans le musée, les gens vivent une expérience d’apaisement, de tranquillité, et où on n’est pas distrait par tout ce qui nous arrive en ce moment », a souligné le directeur général Jean-Luc Murray. Pour lui, il s’agit même de « conditions idéales » pour reconnecter avec l’art. 

Prolongement 

S’il y a une bonne nouvelle malgré les trois mois de fermeture, c’est que le MNBAQ conserve entre ses murs l’exceptionnelle exposition Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain jusqu’au 7 septembre, alors qu’elle devrait avoir quitté les lieux depuis le 18 mai. « Quelle chance de l’avoir conservée ! », s’est réjoui à maintes reprises le directeur général lundi. « Mais ç’a été toute une saga. » 

Pour que l’exposition garde tout son sens malgré le parcours fléché suggéré, le musée a même remanié l’ordre de quelques œuvres, dont les fameux autoportraits de Frida Kahlo, la section la plus courue de l’exposition. 

L’exposition Turner et le sublime, consacrée au peintre Joseph Mallord William Turner, sera quant à elle inaugurée en septembre, dans la même salle. 

Sinon, les expositions De Ferron à BGL. Art contemporain du Québec, Art inuit. La collection Brousseau, Ilippunga et Arts décoratifs et design du Québec sont aussi accessibles. Le musée a d’ailleurs d’autres projets d’expositions pour mettre en valeur la collection nationale. 

À noter que le café du musée, maintenant sous la gouverne du Groupe Restos Plaisir, sera ouvert au public. 


Le MNBAQ ouvre ses portes le lundi 29 juin, à 10 h. Les billets sont en vente au mnbaq.org