/news/provincial
Navigation

Rues piétonnes ouvertes tout l’été: le maire Labeaume embarque dans le projet

Le maire de Québec, Régis Labeaume
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Le maire de Québec, Régis Labeaume

Coup d'oeil sur cet article

Réjoui par la volonté de plusieurs commerçants d’allonger les périodes des rues piétonnières, Régis Labeaume assure que la Ville permettra aux artères de le faire.

• À lire aussi: Des rues pour les piétons plus longtemps

« Le maire de Québec adore l’idée ! » a lancé Régis Labeaume. « On s’est entendu avec eux autres aujourd’hui [lundi] pour faire tout ce qui est possible pour que toutes les rues piétonnières qui voudraient ouvrir à 11 h puissent le faire. » Et ce, à tout moment de la semaine.

Le maire réagissait au reportage du Journal qui révélait que des commerçants de la rue Saint-Jean intra-muros avaient tellement apprécié le début de saison avec la fermeture à la circulation de leur artère la fin de semaine qu’ils demandaient maintenant d’élargir les périodes.

Ils avaient eu une fin de non-recevoir à la Ville de Québec. Le maire a cependant rectifié le tir. Il a discuté avec le président du Réseau de transport de la Capitale, Rémy Normand, pour élaborer des trajets alternatifs pour les circuits d’autobus qui empruntent les artères.

Un aspect positif

M. Labeaume a d’ailleurs révélé qu’une entente était déjà intervenue pour la portion Vieux-Québec de la rue Saint-Jean. « Ça commence mercredi », a-t-il précisé.

« Il va rester des questions de sécurité. Mais quant à moi, on va faire tout notre possible pour que toutes les rues piétonnières puissent débuter à 11 h.

« Je suis content que les commerçants finissent par comprendre que c’est plus payant d’avoir des rues piétonnières que de ne pas en avoir. Ç’a été long. »

Selon le maire, c’est un des aspects positifs qui est ressorti de la pandémie. « Ça nous ouvre des perspectives pour la ville de Québec. [...] C’est une nouvelle façon de voir l’organisation de la ville. Il y a des gens qui apprennent des choses. »