/news/transports
Navigation

Québec 21 exige un comité plénier sur les finances du RTC

Québec 21 exige un comité plénier sur les finances du RTC
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Dans ce contexte de crise sanitaire et de baisse drastique de l’achalandage du transport en commun, Québec 21 a réclamé la tenue, dès la rentrée de septembre, d’un comité plénier consacré aux finances du Réseau de transport de la Capitale (RTC).

L’opposition à l’Hôtel de Ville de Québec a fait part de cette exigence lors d’un point de presse tenu mardi. Un avis de proposition à ce sujet sera formellement déposé le lundi 6 juillet, lors du dernier conseil municipal précédant les vacances estivales. 

« Connaître l’ampleur des dégâts »

« Nous savons déjà que le budget du RTC sera fortement malmené en raison de la COVID-19. L’idée, c’est de connaître l’ampleur des dégâts causés par la crise, a fait savoir le chef de Québec 21. Comme élu, c’est notre responsabilité d’aller chercher l’information, de travailler en amont et d’essayer de trouver des solutions. »

Rappelant que le budget de fonctionnement 2020 du RTC est de 238 millions $, M. Gosselin a indiqué que « la première étape, c’est vraiment de connaître les chiffres et l’ampleur de l’impact de la crise COVID-19 sur le fonctionnement du RTC ».

Mercredi, le cabinet du maire Labeaume n’a pas souhaité réagir à cette sortie.

Au plus fort de la crise sanitaire, le RTC a enregistré une baisse d’achalandage comprise entre 80% et 85%. La part des usagers dans le budget du Réseau tourne autour de 33%.

La Ville de Québec a déjà dit s’attendre à un déficit de 215 millions $ en 2020 et en 2021.

BAPE

D’autre part, Québec 21 s’est réjouie de constater le nombre élevé de personnes (1618 précisément) qui ont rempli le questionnaire de préconsultation du BAPE (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement) consacré au tramway. 

«Je suis peu surpris que la préoccupation principale des répondants soit le choix du tramway plutôt qu'un autre mode de transport lourd pour Québec», a fait savoir Jean-François Gosselin, en réaction à un article du Journal paru la semaine dernière.

Les audiences du BAPE, qui seront diffusées à la télévision, vont débuter le 6 juillet au soir.