/news/society
Navigation

Spectacle de la fête nationale: notre drapeau oublié par «erreur»

Cette «erreur» des organisateurs du spectacle de mardi soir a suscité la grogne

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois, le fleurdelisé était absent du traditionnel spectacle de la fête nationale mardi. «L’erreur» des organisateurs a été dénoncée tant sur les réseaux sociaux que par des politiciens québécois.

• À lire aussi: Isabelle Boulay rend un hommage touchant à Renée Claude, en musique

• À lire aussi: Un spectacle de la fête nationale qui fait du bien

Le drapeau du Québec était absent des festivités de la fête nationale mardi.
Photo courtoisie, Yan Turcotte
Le drapeau du Québec était absent des festivités de la fête nationale mardi.

Guy Nantel, candidat à la chefferie du PQ, estime qu’il s’agit d’une erreur «déplorable» et un «symbole fort de comment on enlève une identité à un peuple».

«On a enlevé les discours patriotiques, on a enlevé le nom de la Saint-Jean, et maintenant on enlève le drapeau», a-t-il déploré en entrevue avec Le Journal.

Guy Nantel
Photo d'archives, Ben Pelosse
Guy Nantel

Le bureau de la ministre de la Culture, Nathalie Roy, a salué la qualité artistique et le «caractère rassembleur» du spectacle, mais rappelle que les organisateurs du Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) sont «subventionnés» et qu’ils ont la responsabilité «de valoriser notre drapeau».

Le ministère de la Culture «déplore le manque de drapeaux du Québec dans le cadre de cette célébration», indique l’attachée de presse Geneviève Gouin, en ajoutant que le MNQ «a reconnu son erreur».

  • Que pensez-vous de cet «oubli»? Les auditeurs de QUB Radio réagissent:

D’autres politiciens ont souligné l’absence du fleurdelisé. Le chef par intérim du PQ, Pascal Bérubé, a publié sur les médias sociaux une animation du drapeau en écrivant: «Je n’ai pas encore vu notre drapeau national dans ce magnifique spectacle alors je vais en placer un ici!»

L’ancienne députée péquiste Elsie Lefebvre a déploré que «nous sommes rendus là, au Québec, faire un spectacle de la fête nationale sans drapeau».

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Erreur reconnue

La directrice générale du MNQ, Martine Desjardins, a expliqué sur les médias sociaux qu’il s’agissait d’une «erreur»: normalement, des drapeaux sont donnés à la foule, mais cette année, le spectacle se faisait sans public. Le drapeau a donc été oublié. L’organisation a refusé la demande d’entrevue du Journal.

Sur les médias sociaux, l’organisation de la fête nationale a fait cette faute de français en tentant de s’expliquer.
Capture d'écran Twitter
Sur les médias sociaux, l’organisation de la fête nationale a fait cette faute de français en tentant de s’expliquer.

«Je trouve ça bien dommage de taper sur la fête nationale pour se faire de la visibilité politique», a cependant indiqué Martine Ouellet en parlant de Guy Nantel, alors qu’elle était en entrevue avec Pierre Nantel à QUB radio. 

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Martine Desjardins au micro de Pierre Nantel, sur QUB Radio:   

Le producteur de la prestation musicale, Sylvain Parent-Bédard, s’est expliqué. «Avec la crise [de la] COVID, nous n’avons eu que quelques semaines avec des centaines de variables inhabituelles. Une attention particulière sera portée au prochain spectacle. Le drapeau sera présent», a-t-il indiqué sur Twitter.

Guy Nantel a toutefois une autre analyse. Il croit que cette dépolitisation de la fête nationale est la démonstration d’une victoire «du multiculturalisme sur le nationalisme». 

Il souligne que le Canada n’hésite pas à sortir la feuille d’érable le premier juillet.

L’ancienne ministre péquiste Louise Harel, présidente du comité de la fête nationale à Montréal, admet que «c’est avec beaucoup de regrets que j’ai moi-même constaté que le drapeau était absent», a-t-elle dit au Journal.

Elle déplore toutefois les «paroles excessives» et souligne que c’est «une grave erreur de confondre inclusion et multiculturalisme». 


UN SURVOL DANS NOS ARCHIVES PERMET DE CONSTATER QUE LE DRAPEAU DU QUÉBEC A TOUJOURS ÉTÉ OMNIPRÉSENT À L’OCCASION DES SPECTACLES DE LA FÊTE NATIONALE... MAIS PAS CETTE ANNÉE.

<b>2003, Québec, plaines d’Abraham</b>
Photo d'archives
2003, Québec, plaines d’Abraham
<b>2013, Québec, plaines d’Abraham</b>
Photo d'archives, Annie T. Roussel
2013, Québec, plaines d’Abraham
<b>2016, Montréal, place des Festivals</b>
Photo d'archives, Agence QMI
2016, Montréal, place des Festivals