/sports/fighting
Navigation

COVID-19 : plusieurs cas dans la WWE

COVID-19 : plusieurs cas dans la WWE
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Touchée par un cas de COVID-19 la semaine dernière, la World Wrestling Entertainment (WWE) serait aux prises avec une éclosion l’ayant forcée à multiplier le nombre de tests effectués. 

• À lire aussi: La COVID-19 n’épargne pas la WWE

Après qu’un lutteur évoluant parmi les jeunes espoirs de la fédération eut été testé positif, la WWE avait choisi de retarder certains enregistrements, question de faire les examens requis auprès de tous ses membres. Or, les lutteurs et les employés de l’organisation ont été informés pendant le weekend que des cas supplémentaires avaient été confirmés. Conséquemment, ils devront se soumettre à minimalement trois tests, selon les sites spécialisés Pro Wrestling Sheet et Wrestling Observer Newsletter. Certains pourraient même devoir subir la procédure jusqu’à 24 reprises.

Commentatrice à la télévision pour la WWE, Rene Young a révélé être positive au coronavirus il y a quelques jours. Néanmoins, la diffusion des émissions de l’organisation dans son centre de perfectionnement d’Orlando n’est pas en péril.

«La WWE continuera de tester ses lutteurs, ses travailleurs responsables de la production et ses autres employés dans un futur à court terme», a-t-elle indiqué dans un communiqué dont le réseau CBS a obtenu copie.

En avril, le gouverneur de l’État de la Floride, Ron DeSantis, avait jugé que la lutte faisait partie des entreprises fournissant des services essentiels, de sorte que la WWE a pu continuer ses activités.