/finance/business
Navigation

Fermeture des casinos et salons de jeux: les pertes pour Loto-Québec devraient dépasser le demi-milliard $

L’équivalent d’un trimestre financier de la société d’État en manque à gagner

PHILIPPE ORFALI JOURNAL DE MONTRÉAL
Photo Philippe Orfali Fervent amateur du Casino de Montréal, Gilles Lauzon avait fait le détour, jeudi, « au cas où ». « J’ai hâte [qu’il rouvre après la pandémie] et je ne suis pas le seul ! Avec l’annonce, j’ai pris une chance. On est plusieurs à avoir le goût de jouer », dit-il.

Coup d'oeil sur cet article

La fermeture des casinos et des salons de jeux aura privé Loto-Québec de revenus d’environ 265 millions $. Dans l’ensemble, les pertes devraient dépasser le demi-milliard de dollars. C’est plus d’un trimestre financier qui sera effacé du prochain rapport annuel.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Le confinement est fini... ou presque

• À lire aussi: On peut recommencer à vivre

Le 13 mars dernier, en raison de la pandémie, Loto-Québec avait fermé ses quatre casinos et ses deux salons de jeux à travers la province.

Selon les rapports financiers 2018-2019 et 2019-2020, entre avril et juin, Loto-Québec avait enregistré des revenus d’environ 2,5 M$ par jour dans ses établissements de jeux. Ils sont fermés depuis maintenant 106 jours. 

En raison des craintes face à la COVID-19, on peut toutefois penser que moins de joueurs auraient été au rendez-vous cette année si les casinos et les salons de jeux étaient demeurés ouverts. 

  • ÉCOUTEZ la chronique économique de Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal et du Journal de Québec, à QUB Radio:

Au début du confinement, Loto-Québec avait aussi mis un terme à ses activités de bingo, de Kinzo et à son offre de loterie vidéo dans les bars. Les pertes pour ce secteur devraient osciller aux alentours de plus de 275 millions $.
La vente de loteries avait également été mise sur pause dans les épiceries et les dépanneurs. Elle est reprise depuis le début du mois de mai. 

Réouverture graduelle

Jeudi, le gouvernement a donné le feu vert à Loto-Québec pour l’ouverture des casinos et des salons de jeux. Les joueurs devront toutefois patienter encore quelques jours avant de renouer avec les machines à sous.

La réouverture des établissements devrait se faire de façon «graduelle». Loto-Québec prévoit aussi réactiver ses appareils dans les bars.

«La Société annoncera prochainement l’échéancier et les modalités pour la reprise de ses activités de façon à assurer le respect de l’ensemble des règles sanitaires édictées par la santé publique», indique le directeur des affaires publiques, Patrice Lavoie. 

«Notre priorité est de nous assurer que les activités seront menées de façon sécuritaire et saine pour l’ensemble des employés et de la clientèle, et ce, dans un environnement divertissant», poursuit-il.

En raison des mesures sanitaires, on peut penser que l’offre de jeux par site pourrait être réduite, tout comme le nombre de joueurs par table.

La société d’État a refusé de commenter, jeudi, les rumeurs concernant une possible vague de licenciements. Depuis la fermeture de ses établissements, Loto-Québec a versé le plein salaire à ses 5000 travailleurs. 

«Selon nos pratiques habituelles, quand nous avons des annonces à faire en lien avec nos opérations, nous nous adressons directement à nos employés», a répondu M. Lavoie.

Les abords du Casino de Montréal étaient déserts, jeudi, bien que quelques curieux comme Gilles Lauzon aient fait le détour, «au cas où». 

«J’ai hâte et je ne suis pas le seul! Avec l’annonce, j’ai pris une chance. On est plusieurs à avoir le goût de jouer», avance-t-il.  

LE CONFINEMENT CHEZ LOTO-QUÉBEC   

  • Fermeture des casinos et des salons de jeux       
  • Arrêt des ventes de loteries dans les épiceries et les dépanneurs       
  • Arrêt des activités de bingo en réseau et de l’offre de loterie vidéo dans les bars              

–Avec la collaboration de Philippe Orfali

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com