/news/health
Navigation

[PHOTOS] Techniciens en santé: coup d’éclat devant l’Assemblée nationale

[PHOTOS] Techniciens en santé: coup d’éclat devant l’Assemblée nationale
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Épuisés par les efforts fournis ces derniers mois dans la lutte contre la COVID-19, des techniciens en santé demandent au gouvernement de meilleures conditions de travail, alors que la pandémie s’essouffle.

• À lire aussi: COVID-19: feu vert pour les casinos et les salons de jeux de Loto-Québec

• À lire aussi: Décès dans les CHSLD: échec des provinces, dit Trudeau

Jeudi, leurs syndicats ont installé des centaines de chaussures devant l’Assemblée nationale du Québec pour «démontrer la dégradation des conditions de travail et l’usure que vit le personnel du réseau de la santé et des services sociaux».

[PHOTOS] Techniciens en santé: coup d’éclat devant l’Assemblée nationale
Photo Stevens Leblanc

Les négociations des conditions de travail du personnel du secteur public qui se poursuivent n’avancent pas aussi vite que souhaité, estime la Fédération des professionnèles de la CSN (FP-CSN).

«On ne sent pas que nous avons devant nous un gouvernement qui comprend bien les problèmes vécus dans le réseau. On demande aujourd’hui à M. Legault et à M. Dubé, le nouveau ministre de la Santé [...], de se mettre dans nos souliers et de sérieusement examiner les solutions que nous leur soumettons», soutient sa présidente, Ginette Langlois.

[PHOTOS] Techniciens en santé: coup d’éclat devant l’Assemblée nationale
Photo Stevens Leblanc

Revendications

Oui, les offres salariales de 5% sur trois ans sont prises en compte, mais le syndicat aimerait aussi que le gouvernement assortisse cette proposition de meilleures conditions d’emplois.

[PHOTOS] Techniciens en santé: coup d’éclat devant l’Assemblée nationale
Photo Stevens Leblanc

Par exemple, de nombreux professionnels, dont des ergothérapeutes, des physiothérapeutes et des psychologues, qui ont été appelés à travailler dans les CHSLD durant la crise, doivent toujours fournir des fins de semaine de disponibilité cet été. Cela complique leurs prises de vacances, indique la présidente du Syndicat des professionnèles, techniciennes et techniciens de la santé et des services sociaux, Capitale-Nationale CSN, Nicole Cliche.

[PHOTOS] Techniciens en santé: coup d’éclat devant l’Assemblée nationale
Photo Stevens Leblanc

«Il va falloir de meilleures conditions de travail, affirme-t-elle. Présentement, nous sommes pris avec des listes d’attente qui s’allongent ainsi que des équipes réduites qui doivent prendre en charge un trop grand nombre de dossiers et de patients.»

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.