/news/currentevents
Navigation

Incapables de se faire rembourser leur mariage dans le Sud de 30 000$

Anik Saint-Pierre et son conjoint, Marc
Photo courtoisie Anik Saint-Pierre et son conjoint, Marc

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe de Québécois devant se déplacer à Cuba pour un mariage au mois de mars dernier se voit dans l’impossibilité de se faire rembourser son voyage d’une valeur totale d’environ 30 000$.

La musicienne Anik Saint-Pierre devait se marier dans ce pays des Caraïbes le 23 mars dernier après un an de préparation. Le 14 mars, le groupe de 26 personnes a compris qu’il n’irait nulle part en raison des mesures sanitaires annoncées par Justin Trudeau. 

En entrevue à QUB radio vendredi, Mme Saint-Pierre indique que la compagnie aérienne avec qui elle a fait affaire avait confirmé le remboursement du séjour, mais que celle-ci est revenue sur sa décision. On lui a finalement offert un crédit de voyage non transférable valide pendant seulement deux ans, ce qui n'a «pas de bons sens», selon elle.   

  • ÉCOUTEZ son entrevue complète dans l’émission de Caroline Saint-Hilaire, à QUB radio: