/entertainment/music
Navigation

Le parolier Pierre Huet ne croit pas que Pierre Lapointe a censuré la chanson de Plume Latraverse

Pierre Lapointe
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD Pierre Lapointe

Coup d'oeil sur cet article

Le parolier et ex-rédacteur du magazine Croc, Pierre Huet, ne croit pas que le chanteur Pierre Lapointe a censuré une chanson de Plume Latraverse lors du spectacle de la fête nationale.

• À lire aussi: Fête sans drapeau, artistes sans voix

• À lire aussi: Fête nationale: le spectacle attire 1,9 M d’auditeurs

Lapointe aurait omis de dire le mot «tabarnak» dans son interprétation de la chanson Rideau. Alors que cela provoquait un certain tollé sur les réseaux sociaux, Ariane Moffat est venue défendre son collègue, sur Twitter, en disant qu’il s’agissait d’un «accrochage» et que la censure n’était «pas son genre». 

M. Huet les croit. 

«On le connaît pour son franc-parler. On se souvient de ses montées de lait à l’ADISQ. En langage coloré, il avait chialé sur la liste des «A» qu’il y avait à Radio-Canada. Je pense qu’on ne peut pas le soupçonner, lui, de s’être lancé dans la censure. Ce n’est pas typique du personnage», a-t-il déclaré, vendredi, au micro de Pierre Nantel, à QUB radio.  

Il souligne, par contre, que les discussions à ce sujet sont «le fun». 

  • ÉCOUTEZ l’entrevue fascinante de Pierre Huet au sujet de la censure et de la modification des paroles de la chanson de Plume Latraverse: