/qubradio
Navigation

QUB radio: prendre le pouls de l’été

Coup d'oeil sur cet article

L’été à QUB radio passe notamment par Caroline St-Hilaire et Vincent Dessureault, chacun au micro d’une nouvelle émission hebdomadaire. Inspirés par le déconfinement, ils ont plusieurs sujets à aborder.

Caroline St-Hilaire (10 h à midi) 

Photo Courtoisie QUB radio

Comment décririez-vous votre rendez-vous?

Comme la brise d’été. On y célébrera la liberté d’être et de dire! Un rendez-vous branché sur l’actualité et en phase avec l’été... dans toutes ses déclinaisons.

Quel élément de votre mandat vous stimule le plus?

Tenir quotidiennement la barre avec pertinence pendant deux bonnes heures. Être pertinente et intéressante deux heures, c’est un beau défi. Mais je pourrai compter sur une magnifique équipe de collaborateurs. Varda Étienne m’a tellement fait rire pendant la période du confinement! La journaliste et écrivaine Maude Goyer présentera une chronique tendance et société tout l'été. Ça promet! Aussi, Joseph Facal, Mathieu Bock-Côté et Claude Villeneuve, avec qui j’ai hâte de débattre!

Quelle sera votre approche avec le printemps de crise vécu?

On s’informe, on s’amuse, on s’obstine, on voyage, on s’étourdit dans la joie et l’allégresse...

Selon vous, quels seront les sujets incontournables des prochaines semaines?

Ai-je du gaz dans le barbecue? Quel vin découvrir? Quel livre est un incontournable cet été? Le Québec déconfiné, ça ressemble à quoi?

Comment envisagez-vous la rencontre avec vos collaborateurs?

Dans le respect de la distanciation physique, la gaieté et la bonne humeur, nous procéderons à des remue-méninges quotidiens intensifs pour mettre en relief les sujets et enjeux qui intéressent le public.

Vincent Dessureault (13 h à 15 h) 

Photo Courtoisie QUB radio

Comment décririez-vous votre rendez-vous?

Il faudra vraiment se garder informé si on ne veut pas manquer le bateau cet été. On se lance dans l'inconnu avec le déconfinement au Québec et l'émission sera là pour y voir plus clair. Les festivals sont annulés, mais les artistes peuvent de plus en plus performer, les attractions rouvrent et le sport reprend de la vigueur. Nous allons suivre tout ça de très près pour en profiter au maximum.

Quel élément de votre mandat vous stimule le plus?

Étant attitré à la couverture de la COVID-19 pour QUB radio, j'ai travaillé sept jours sur sept sur ce dossier. Depuis le début de notre programmation spéciale, j'aurai fait des bulletins sur la pandémie dans plus de 300 émissions à QUB. Ce marathon aura été marquant pour moi, mais l'idée d'avoir un show d'été où on peut parler aussi d'autre chose me rend extrêmement fébrile. On a tous vraiment besoin de soleil, dans la vie comme au micro.

Quelle sera votre approche avec le printemps de crise vécu?

Le bilan au Québec est dramatique et de nouvelles familles sont encore endeuillées chaque jour. Il faut donc toujours trouver un équilibre en ondes. J'essaie d'être le plus moi-même quand je parle aux gens, donc le ton de l'émission s'adaptera naturellement aux bonnes et mauvaises nouvelles. On vivra ça ensemble.

Selon vous, quels seront les sujets incontournables des prochaines semaines?

Le Canadien en séries! C'est encore difficile à croire pour moi, mais d'être en séries pendant l'été serait un magnifique cadeau pour les Québécois. Si ce rêve inattendu se concrétise, soyez certains qu'on sera là pour en parler et en débattre avec les auditeurs et les experts.

Comment envisagez-vous la rencontre avec vos collaborateurs?

Je suis vraiment entouré d'une équipe étoile. J'ai eu Steve E. Fortin à mon émission quelques fois l'été dernier et il avait été mon coup de cœur. Sophie Durocher et Jonathan Trudeau sont des amis et des machines de radio; les avoir au quotidien dans mon émission est une chance incroyable.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions