/news/currentevents
Navigation

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
Photo Agence QMI, Éric Beaupré

Coup d'oeil sur cet article

Quatre suspects ont comparu lundi à la suite du démantèlement en Estrie de l’un des plus importants laboratoires de drogue de synthèse jamais découverts au Québec.

Emmanuel Pereira, 46 ans de Sorel-Tracy, Alexandre Beaucage, 44 ans de Saint-Denis-sur-Richelieu, Roxanne Savard, 45 ans de Danville, et Roxanne Turgeon-Strauss, 25 ans de Saint-Esprit, font face au total à 28 chefs d'accusation.

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
Photo Agence QMI, Éric Beaupré

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
ERIC BEAUPRE/Vingt55/AGENCE QMI

Roxanne Savard et Emmanuel Pereira, qui sont les seuls accusés de production et trafic de stupéfiants, demeurent détenus au moins jusqu'à leur enquête pour leur remise en liberté, le 6 juillet prochain.

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
ERIC BEAUPRE/Vingt55/AGENCE QMI

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
ERIC BEAUPRE/Vingt55/AGENCE QMI

Pendant ce temps, le démantèlent du laboratoire s’est poursuivi pour une troisième journée consécutive à Danville. Celui-ci semblait être logé dans le garage, mais pour la première fois lundi, les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont aussi pénétré dans la résidence située sur ce domaine.

La chimiste en chef de Santé Canada était également sur place. Le maire de Danville, Michel Plourde, attend avec impatience le résultat de ses analyses.

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
Photo Agence QMI, Éric Beaupré

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
ERIC BEAUPRE/Vingt55/AGENCE QMI

«C’est possible que le sol et le cours d’eau qui passe près soient contaminés. C’est sûr que c’est inquiétant, mais on va attendre le rapport avant de s’énerver», a-t-il commenté.

Démantèlement d'un laboratoire de drogue en Estrie: quatre suspects comparaissent
PHOTO COURTOISIE / Sûreté du Québec

Selon nos informations, la Sûreté du Québec avait repéré le laboratoire clandestin à l’automne 2019 et depuis janvier, des agents étaient régulièrement postés de l’autre côté de la rue pour observer de loin ce qu’il s’y passait.