/news/provincial
Navigation

Réseau structurant: Gosselin dénonce une «explosion des coûts»

Le chef de Québec 21 va écrire au premier ministre Legault

Le chef de Québec 21 Jean-François Gosselin
Photo JEAN-FRANCOIS DESGAGNES Le chef de Québec 21 Jean-François Gosselin

Coup d'oeil sur cet article

Surpris de l’abandon du trambus, le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, demandera au gouvernement du Québec «s’il continue d’endosser un projet [de réseau structurant] dont les coûts ont explosé».

«Ce projet ne ressemble en rien à celui présenté en mars 2018. Je ne peux pas croire que le gouvernement de la CAQ va continuer à endosser ce projet-là», a réagi M. Gosselin, lundi après-midi, en point de presse, à la suite d’une annonce faite plus tôt par l’administration municipale.

Dès demain, mardi, le chef de Québec 21 va adresser une lettre au premier ministre Legault pour lui demander ses intentions.

«Je cherche les avantages de ce projet-là. Il y a moins de fréquence, moins d’arrêts et plus de transferts [...] Plus ça avance, moins il y a de morceaux. C’est une 801 sur rails qui va rendre la vie dure aux automobilistes», a affirmé M. Gosselin. 

Ce dernier a de nouveau dénoncé «une véritable explosion des coûts qui peut expliquer ce qui se passe maintenant».